Mots-clés |
  • paléontologie,
  • chien,
  • Loup,
  • ADN fossile,
  • séquençage de l'ADN,
  • europe,
  • ADN mitochondrial,
  • Chine

Nos chiens domestiques ont bien une origine européenne

Nouveau rebondissement dans l’histoire évolutive de nos chiens. Selon de nouvelles analyses génétiques réalisées avec de l'ADN fossile, nos compagnons à quatre pattes auraient tous un ancêtre européen qui a été domestiqué par des chasseurs-cueilleurs voici 32.100 à 18.800 ans.

La domestication des canidés par l'Homme est antérieure à l’apparition de l’agriculture, voilà environ 10.000 ans. © chew(J-B), Flickr, cc by nc sa 2.0 La domestication des canidés par l'Homme est antérieure à l’apparition de l’agriculture, voilà environ 10.000 ans. © chew(J-B), Flickr, cc by nc sa 2.0

Nos chiens domestiques ont bien une origine européenne - 2 Photos

PDF

Tout le monde s’accorde à ce sujet : nos chiens descendraient de loups qui ont été domestiqués. En revanche, les débats s’animent à la question de savoir où et quand cet événement a eu lieu. Pour certains, c’est en Europe ou en Sibérie. Pour l’affirmer, des paléontologistes s’appuient sur des fossiles de canidés de plus de 30.000 ans qui ont été découverts en Belgique (grotte de Goyet) et dans l’Altaï (grotte de Razboinichya).

Dans le camp opposé se trouvent les généticiens qui s'appuient sur les résultats de leurs sacro-saints séquençages. Selon une étude parue en 2010, la domestication des canidés ne remonterait qu’à 15.000 ans, et elle aurait eu lieu au Moyen-Orient. Lors de sa parution, l’étude a donc invalidé l’origine européenne, sibérienne ou chinoise. Eh oui, il y a de nombreux prétendants au titre ! Il faut cependant préciser un détail : seul de l’ADN de chiens et de loups gris modernes a été utilisé pour parvenir à ce résultat.

Ce détail fait toute la différence par rapport à l’article qui vient de paraître dans la revue Science, dont Olaf Thalmann de l’université de Turku (Finlande) est le principal auteur. Son équipe a collaboré avec celle de Robert Wayne de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA, États-Unis) pour séquencer l’ADN mitochondrial de 18 chiens et loups eurasiens et américains qui ont vécu voici 36.000 à 1.000 ans. La conclusion ne laisse aucun doute : l’une des origines précédemment évoquées est la bonne.

Ce crâne de canidé a été découvert dans la grotte de Goyet, en Belgique. Il appartenait à un chien paléolithique qui a vécu voici 36.000 ans, et qui vient d'être classé dans le groupe frère de celui de l'ancêtre des chiens modernes.
Ce crâne de canidé a été découvert dans la grotte de Goyet, en Belgique. Il appartenait à un chien paléolithique qui a vécu voici 36.000 ans, et qui vient d'être classé dans le groupe frère de celui de l'ancêtre des chiens modernes. © Institut royal des sciences naturelles de Belgique

Plusieurs tentatives de domestication des canidés ont eu lieu

Les données génétiques récoltées ont été comparées à celles obtenues à partir de canidés sauvages ou domestiques modernes. Grâce à la reconstruction qui a été faite, il s’est avéré que tous les chiens modernes de la planète ont un ancêtre… européen. Selon la datation moléculaire, il aurait été domestiqué voici 32.100 à 18.800 ans, donc par des chasseurs-cueilleurs.

Les résultats confirment un autre point : l’Homme a domestiqué des loups à plusieurs reprises, avec plus ou moins de succès. En effet, les plus vieux chiens trouvés (en Belgique et en Sibérie) n’ont que peu d’affinités avec l’ancêtre de nos fidèles animaux de compagnie modernes. Cela suggère qu’ils ont fait l’objet d’une tentative de domestication qui a avorté. En réalité, ce résultat n’est pas nouveau, mais il vient une nouvelle fois d’être confirmé.

L'étude a déjà été critiquée pour un détail : les chercheurs n’ont pas séquencé l’ADN mitochondrial de restes fossiles découverts en Chine ou au Moyen-Orient. D’après le site Nature News, Olaf Thalmann aimerait combler cette lacune, mais il pense que cela n’altérera pas la conclusion qu’il vient de nous présenter.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires