Mots-clés |
  • géologie,
  • océanographie,
  • croûte océanique,
  • manteau terrestre,
  • tectonique des plaques

Hess Deep : suivez le forage au coeur de la croûte océanique

C'est le jour de l'embarquement pour l'expédition Hess Deep Plutonic Crust qui, dans l'océan Pacifique, va forer pour la première fois la croûte océanique inférieure. Jean-Luc Berenguer, qui s'est fait envoyé spécial pour Futura-Sciences, nous racontera depuis le navire JOIDES Resolution ce forage exceptionnel, à la confluence de trois plaques tectoniques.

Jean-Luc Berenguer est professeur de SVT au centre international de Valbonne. Il coordonne le projet éducatif « Sismos à l'école » et aide les géologues de l'unité mixte de recherche Géoazur. Sur le bateau, son rôle sera de communiquer les avancées de la mission. Il tiendra de façon hebdomadaire le blog francophone et de façon quotidienne le blog anglophone de la mission, ainsi que les pages des réseaux sociaux. En outre, il commentera le déroulement des forages pour Futura-Sciences. © Jean-Luc Berenguer Jean-Luc Berenguer est professeur de SVT au centre international de Valbonne. Il coordonne le projet éducatif « Sismos à l'école » et aide les géologues de l'unité mixte de recherche Géoazur. Sur le bateau, son rôle sera de communiquer les avancées de la mission. Il tiendra de façon hebdomadaire le blog francophone et de façon quotidienne le blog anglophone de la mission, ainsi que les pages des réseaux sociaux. En outre, il commentera le déroulement des forages pour Futura-Sciences. © Jean-Luc Berenguer 

Hess Deep : suivez le forage au coeur de la croûte océanique - 3 Photos

PDF

Passer Noël en plein Pacifique, c’est ce que prévoient les scientifiques qui embarquent ce 13 décembre à bord du navire JOIDES Resolution. Le bateau scientifique partira de Puntarenas, au Costa Rica. Il accueillera une équipe internationale qui entend percer les mystères de la croûte océanique inférieure. La campagne de forage, Hess Deep Plutonic Crust (IODP 345), durera jusqu’au 12 février 2013 et comprend 4 Français, dont Jean-Luc Berenguer du centre international de Valbonne, que Futura-Sciences suivra tout au long de l’expédition. 

La croûte océanique se forme au niveau des dorsales, par refroidissement du magma issu du manteau terrestre. Lorsque le magma arrive à la surface, sur le plancher océanique, il se refroidit rapidement, se fige en basaltes, et forme la croûte océanique supérieure. S’il reste en profondeur, le magma cristallise plus lentement, la roche magmatique est alors du gabbro. La croûte océanique, épaisse de 6 km, est constituée de la superposition de gabbros profonds et de basaltes plus superficiels.

Le JOIDES Resolution est un bateau scientifique de forage. Ces dernières missions l'ont conduit aux Antilles, en Méditerranée et dans l'océan Atlantique. Il part pour deux mois à Hess Deep, au large du Costa Rica, pour effectuer trois forages de la croûte océanique inférieure. © Jean-Luc Berenguer
Le JOIDES Resolution est un bateau scientifique de forage. Ces dernières missions l'ont conduit aux Antilles, en Méditerranée et dans l'océan Atlantique. Il part pour deux mois à Hess Deep, au large du Costa Rica, pour effectuer trois forages de la croûte océanique inférieure. © Jean-Luc Berenguer

L'objectif de cette campagne est d'échantillonner les roches magmatiques primitives de la croûte océanique inférieure du Pacifique. Ces échantillons éclaireront les chercheurs sur le mode de fabrication de la croûte océanique au niveau des dorsales rapides. Ils permettront en outre de documenter l'importance des échanges chimiques entre la croûte et l'océan, en étudiant la force qu’exerce l’eau de mer sur le refroidissement de la jeune croûte. L'équipe scientifique se rendra au large du Costa Rica, à Hess Deep, où dans l'idéal trois forages seront réalisés. 

Forer pour la première fois entre trois plaques tectoniques

Hess Deep, c’est le point triple où se rencontrent les trois plaques tectoniques pacifique, de Cocos et de Nazca. On caractérise cette région comme l’une des rares « fenêtres tectoniques » où la croûte profonde et le manteau terrestre sont plus accessibles. Dans cette zone, la croûte océanique est ouverte par des failles, laissant les roches de la croûte inférieure plus accessibles sur le plancher océanique. La mission consistera donc à forer en ce point le plancher océanique.

La région de Hess Deep est au large du Costa Rica. Elle est à la confluence de 3 plaques tectoniques : la grande plaque pacifique (EPR), la plaque de Cocos (Cocos plate) et la plaque de Nazca (Nazca plate). La mission Deep Hess Plutonic Crust a pour but de forer la croûte océanique dans cette région. © Smith et al., 2011
La région de Hess Deep est au large du Costa Rica. Elle est à la confluence de 3 plaques tectoniques : la grande plaque pacifique (EPR), la plaque de Cocos (Cocos plate) et la plaque de Nazca (Nazca plate). La mission Deep Hess Plutonic Crust a pour but de forer la croûte océanique dans cette région. © Smith et al., 2011

L'équipe scientifique forera la croûte océanique au niveau des dorsales rapides, c'est-à-dire qui s'étendent à plus de 8 cm/an. La croûte ainsi formée est plus uniforme et homogène que celle générée aux niveaux des dorsales lentes. Ainsi, caractériser ce type de croûte permet de mieux appréhender les cycles géochimiques (comme celui du carbone) à l'échelle de la planète. La croûte formée au niveau des dorsales rapides est celle qui est la plus recyclée dans le manteau terrestre via les zones de subduction

Cette campagne internationale est dirigée par Jonathan Snow de l’université de Huston (Texas) et Kathy Gillis de l'université de Victoria (Canada). Elle comprend également 3 chercheurs du CNRS, Marguerite Godard et Benoît Ildefonse (du laboratoire Géosciences Montpellier) ainsi que Georges Ceuleneer, du laboratoire Géosciences environnement Toulouse.

Un enseignant de SVT, Jean-Luc Berenguer, fera également partie de la mission. Lorsqu'il n’est pas en classe, il coordonne le programme éducatif « Sismos à l’école » ou travaille avec les scientifiques du Géoazur, à Sophia Antipolis. Sur le bateau, il sera chargé de communiquer les avancées de la mission à travers un blog francophone et un blog anglophone. De plus, une équipe d'enseignants en France coordonnera des visioconférences avec des élèves pour suivre la mission en direct. Enfin, pour Futura-Sciences, il commentera le déroulement de l'expédition au cœur de la croûte océanique. Rendez-vous au départ du bateau !


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires