Mots-clés |
  • géologie,
  • tremblement de terre

En bref : séisme de 8,7 et alerte au tsunami dans l'océan Indien

Un très fort séisme sous-marin, d’une magnitude de 8,7, vient de se produire ce matin à un peu plus de 400 km de la côte ouest de l’Indonésie, non loin de l’épicentre du tremblement de terre de 2004. Une alerte au tsunami a été lancée dans plusieurs pays autour de l'océan Indien.

Le séisme s'est produit à l'ouest de Sumatra, là où se rencontrent les plaques tectoniques eurasienne et indo-australienne. C'est dans cette même zone que s'était produit un séisme de magnitude supérieure à 9 le 26 décembre 2004. © USGS Le séisme s'est produit à l'ouest de Sumatra, là où se rencontrent les plaques tectoniques eurasienne et indo-australienne. C'est dans cette même zone que s'était produit un séisme de magnitude supérieure à 9 le 26 décembre 2004. © USGS

PDF

Ce mercredi 11 avril, un séisme sous-marin a été détecté à 8 h 38 TU (10 h 38 en heure française), à 434 km de la côte ouest de l’île de Sumatra et à 503 km de la ville de Banda Aceh, capitale de la province du même nom, au nord du pays, qui avait été touchée en décembre 2004 par un énorme tsunami. L’épicentre du séisme d’aujourd’hui est situé un peu plus loin de la côte et sa magnitude est un peu plus faible. Elle atteint tout de même 8,7 ou 8,9 (contre 9,1 en 2004). D’après l’USGS, l’hypocentre se trouverait à 33 km de profondeur sous le plancher de l’océan (30 km pour le séisme de 2004).

Le séisme a été ressenti en Thaïlande et en Inde. L’alerte au tsunami concerne d’ailleurs tous les pays autour de l’océan Indien. L’événement est en effet très probable après un séisme de cette ampleur. Le tsunami se forme en profondeur quand le plancher océanique se soulève et s’abaisse. Le volume d’eau mis en mouvement peut être énorme mais au large la hauteur de la vague en surface reste très faible car elle est très étendue. En revanche, elle peut progresser extrêmement rapidement (plusieurs centaines de kilomètres à l’heure) et, quand elle s’approche des côtes, la diminution de la profondeur provoque un raccourcissement de la longueur d’onde, donc de son extension horizontale. Le volume d’eau déplacé par l’onde restant identique, la hauteur de la vague augmente considérablement.

En décembre 2004, des vagues de plus de 15 mètres ont déferlé sur la côte nord-ouest de Sumatra. Le 11 mars 2011, le tsunami qui a atteint la côte est du Japon et détruit la centrale nucléaire de Fukushima avait provoqué des vagues énormes, certaines observations faisant état de 30 mètres.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires