Mots-clés |
  • Vie du site

Dossier : quels sont les mécanismes d'érosion des sols ?

Découvrez le dossier Érosion des sols : dispersion des sédiments de Fukushima. L'érosion des sols entraîne diverses conséquences, mais une en particulier est importante : la dispersion des sédiments et donc de la pollution. Les sols agricoles en souffrent. À Fukushima, les coulées de boue ont éparpillé la contamination.

Mexique : cas d'érosion spectaculaire du sol en ravines, près de la ville de Morelia. © Philippe Bonté Mexique : cas d'érosion spectaculaire du sol en ravines, près de la ville de Morelia. © Philippe Bonté

PDF

Érosion, en voilà un drôle de mot… Bien des choses du monde qui nous entoure peuvent pourtant être érodées… On parle ainsi d’érosion des matériaux par le frottement ou les agents météoriques ou, plus récemment, d’érosion de la biodiversité dans les derniers paradis écologiques de notre planète. Dans ce dossier, nous nous focaliserons sur l’érosion des sols agricoles.

 

Le processus d’érosion des sols correspond au décapage des particules de surface de ce sol. Pour qu’il y ait érosion, il faut un agent météorique et il est nécessaire que les conditions de surface du sol permettent aux particules d’être emportées. On pense en premier lieu à l’eau, mais le vent constitue également un agent érosif très important.

 

Tous les sédiments provenant des champs n’aboutissent pas dans les rivières ou dans la mer. Mais il y en a quand même beaucoup qui peuvent sortir des zones cultivées pour envahir des zones habitées qui n’avaient pourtant rien demandé… Imaginez plutôt. Les beaux jours sont enfin revenus, vous êtes dans votre jardin, au début du mois de juin. Il fait chaud, très chaud, trop chaud !

 

Les inondations boueuses consistent en des écoulements d’eau provenant des zones agricoles et transportant des quantités importantes de sédiments érodés. Au cours de la dernière décennie, 79 % des communes du centre de la Belgique ont été touchées par au moins une inondation boueuse. Parmi les communes inondées, 22 % l'ont été plus de 10 fois.

 

Le type de surface détermine le risque de coulée de boue. Mais comment se produisent-elles, et quels dégâts engendrent-elles ?

 

Il existe actuellement plusieurs types de mesures permettant de lutter plus ou moins efficacement contre l’érosion des sols. Précisons avant de les présenter que la solution ultime qui consisterait à transformer les zones cultivées en prairies ou en forêts n’est logiquement pas privilégiée dans le contexte actuel, où la demande en produits alimentaires et en agrocarburants ne fait qu’augmenter.

 

Une étude inédite : le traçage de la dispersion des sédiments radioactifs le long des rivières drainant le panache de contamination de la préfecture de Fukushima.

 

Pour en savoir plus sur les coulées de boue et les polluants à Fukushima, consultez les sources ci-dessous.

 

Découvrez les livres de l'auteur aux éditions De Boeck.

 


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires