Mots-clés |
  • Corps humain

Comment arrêter un saignement de nez ?

PDF

En cas de saignement de nez, ne paniquez pas ! Dans la majorité des cas et même s’il paraît spectaculaire, ce type de saignement est bénin. Contrairement à une idée reçue, ne penchez pas la tête en arrière. Même si cela semble limiter l’écoulement nasal, le sang continue en fait de couler dans la gorge. Cela ne règle donc pas le problème…

Saignement de nez : attendre la coagulation du sang

En premier lieu, asseyez-vous et… détendez-vous. Mouchez-vous doucement afin d’évacuer les caillots. Pincez ensuite vos narines pendant une dizaine de minutes, pour permettre au sang de coaguler. Placez un linge froid ou un glaçon sur votre nez. Enfin, évitez d’y insérer un tampon de coton. Préférez-lui des mèches coagulantes, disponibles en pharmacie et dont vous devriez toujours avoir une boîte à la maison. Et bien entendu, une fois le saignement terminé, ne vous mouchez pas et ne vous grattez pas les narines !

Consulter s'il s'accompagne d'autres symptômes

Même si l’épistaxis est le plus souvent anodine, il peut être nécessaire de la mentionner à votre médecin traitant. Si le saignement est dû à un choc, s’il se prolonge, si vous êtes traité pour hypertension artérielle, si en parallèle vous souffrez de maux de tête, si vous êtes pris de vomissements… Une seule chose à faire : consulter sans attendre.

Le saignement de nez peut se traiter simplement. © Phovoir

Le saignement de nez peut se traiter simplement. © Phovoir


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires