Mots-clés |
  • médecine,
  • Espace

Biographie de Frank Lehot

Docteur en médecine

PDF

Sa biographie

Docteur en médecine
Qualifié en médecine d’urgence et en médecine aérospatiale

Diplôme d’université en astronomie-astrophysique

Exerce actuellement dans une structure d’urgence libérale
Passionné d’astronomie et d’astronautique.
Correspondant de la ZeroG Corporation, Vienne, USA, société qui propose des baptêmes d’apesanteur pour le grand public en avion ZeroG.

A effectué plusieurs vols en apesanteur en avion ZeroG aux Etats Unis et en France.

Conférencier en astronautique.

Animateur et vice-président de l’Astronaute Club Européen (ACE) de l’astronaute Jean-Pierre Haigneré, association de promotion du vol suborbital touristique.

Coordinateur de l’ouvrage collectif « Embarquer des demain pour l’espace. Le vol suborbital touristique » paru chez Vuibert en octobre 2010, avec la participation de l’astronaute Jean-François Clervoy, de Philippe Coué, de Jacques Villain.

Son métier au quotidien

Mon activité professionnelle est celle d’un médecin qualifié en médecine d’urgence, travaillant dans une structure privée de permanence de soins. Elle consiste à prendre en charge à domicile ou dans certains lieux de consultation des patients consultant pour des urgences ou des pathologies ressenties comme telles, la nuit comme de jour. Il ne s’agit donc pas d’effectuer un suivi de patients à la manière d’un médecin libéral installé en cabinet mais d’intervenir ponctuellement pour soigner ou orienter les patients en fonction de leurs pathologies aigues. Celle ci peuvent être très diverses, bénignes comme graves. Cela nécessite des connaissances et une expérience en médecine générale, en pédiatrie, en médecine d’urgence, un bon sens clinique et une capacité d’écoute.

La qualification en médecine aérospatiale permet d’effectuer les visites d’aptitude au pilotage des avions de tourisme (dite aptitude classe 2). Il faut vérifier que les maladies ou troubles éventuellement présentés par les candidats, ainsi que leur fonction visuelle, auditive, et leur état de santé en général permette de piloter en toute sécurité ce type d’avion.

Mon activité autour du vol suborbital consiste à effectuer des conférences, des publications, participer à des évènements astronautiques divers pour en diffuser l’information auprès du grand public. Avec plusieurs confrères nous menons un travail de réflexion sur le retentissement physique du vol suborbital et l’aptitude médicale des candidats au vol suborbital, notamment dans le cadre d’une association de promotion du vol suborbital (l’Astronaute Club européen). Comment réagiront des sujets qui ne sont pas des astronautes professionnels à un vol suborbital ? Quel état de santé faut-il présenter pour effectuer un tel vol ? Quels troubles ou maladies peut-on tolérer afin que ces vols soient accessibles au plus grand nombre sans pour autant mettre en danger la sécurité des personnes ? Le but de ces réflexions est d’établir des recommandations médicales concernant le futur tourisme suborbital.

Je réalise aussi des conférences et articles à propos du vol parabolique en avion qui permet la découverte de l’apesanteur au grand public et suis en relation avec une société américaine qui propose cette prestation depuis quelques années.

Sa dédicace

Le vol suborbital privé poursuit sa phase de gestation et devrait être réalisé de manière fréquente dans les deux à quatre prochaines années. 50 ans après le vol de Gagarine, il représente enfin la perspective qu’un jour, toute personne puisse expérimenter le voyage dans l’espace et contempler la beauté de la Terre. C’est le futur « Tourisme suborbital », terme impropre mais déjà consacré médiatiquement. Mais le vol suborbital privé ne se limite pas à cette dimension. Il comporte également de nombreuses applications avec de nombreux avantages par rapport aux fusées sondes jusqu’alors utilisées : la réalisation d’expériences scientifiques en microgravité ; des observations de la Terre depuis l’espace, des observations astronomiques ; des études de la haute atmosphère ; l’entrainement de pilotes et d’astronautes ; les tests et la préparation des technologies et matériaux utilisés dans l’espace. Enfin, il préfigure les voyages aériens du futur qui relieront en quelques heures de vol les grandes métropoles du monde tout en passant à la frontière de l’espace.

Et si davantage de médias adoptaient comme Futura-Sciences le choix de donner du monde une image résolument enthousiaste, ouverte et visionnaire ? En témoignant avec optimisme de tout ce que l’homme imagine, invente, et réalise pour améliorer la vie, Futura-Sciences se démarque en refusant la morosité. C’est une orientation à prendre en exemple et à imiter !

Ses dossiers

  • Voyage dans l'espace : le tourisme suborbital

    Le tourisme suborbital consiste à permettre au plus grand nombre de personnes de prendre part à un bref voyage dans l’espace, activité nouvelle qui pourrait marquer le XXIe siècle.