Mots-clés |
  • médecine

Biographie de Dominique Aunis

(1948 - )

Directeur de Recherche INSERM, Directeur de l'unité INSERM U 338, Directeur de l'Institut Fédératif des Neurosciences 037, Président de la Société des Neurosciences

PDF

Sa biographie

Dominique Aunis, né le 3 mai 1948, est diplômé de l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon en 1969. Il devient Assistant à la Faculté de Médecine de Strasbourg et soutient un thèse de Docteur Ingénieur en décembre 1971 puis une thèse de Doctorat en Sciences en juillet 1975 devant l'Université Louis-Pasteur de Strasbourg. Elève du Professeur Paul Mandel, il prend conscience de l'importance de la recherche sur le système nerveux, et après avoir intégré l'Inserm en 1972, il développe sa propre équipe de recherche sur le thème des mécanismes moléculaires et cellulaires de la neurotransmission. Il devient Directeur de recherche en 1983, publi de nombreux articles sur le mécanisme d'exocytose et sa régulation par les protéines G et le cytosquelette. Il crée en janvier 1991 sa propre unité de recherche de l'Inserm, dont l'intitulé est Biologie de la Communication Cellulaire, et ouvre des nouveaux domaines de recherche sur la dépendance aux drogues, la neuroimmunité et les neurpoathologies liées au virus VIH et au prion.

Dominique Aunis a publié à ce jour plus de 200 articles scientifiques, plusieurs revues de vulgarisation et est éditeur d'un ouvrage sur les chromogranines.

Membre de plusieurs sociétés savantes et d'instances d'évaluation des organismes nationaux et internationaux, Dominique Aunis est actuellement Directeur de l'Institut Fédératif des Neurosciences de Strasbourg, Conseiller en Neurosciences auprès du Directeur Général de l'Inserm, président de la Société des Neurosciences.

Sa dédicace

L'humanité se cherche, encore et toujours. Mais, aujourd'hui, plus qu'hier, les scientifiques font peur. Les progrès de la science ouvrent des boîtes de Pandore, closes jusqu'à ce jour. Les Neurobiologistes ouvrent progressivement celle du cerveau, les émotions, les sentiments, la mémoire, l'intelligence, la conscience s'expliquent par des molécules chimiques et des circuits électriques. Bientôt, on pourra réparer le cerveau abîmé ou vielli.
Mais, pour chasser l'ignorance et faire comprendre la grandeur de tout cela, il faut expliquer et expliquer sans discontinuer. Aussi n'aurais-je de cesse de complimenter ces jeunes de Futura-Sciences pour leur initiative et leur passion, et de les encourager à persévérer, le plus difficile peut-être."

Ses dossiers

  • Biologie de la Communication Cellulaire

    La communication cellulaire est l'ensemble des mécanismes qui permettent à une cellule, un tissu et un organisme de recevoir, interpréter et répondre aux signaux émis par d'autres cellules ...