Mots-clés |
  • médecine
L’incontinence urinaire en détail

En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers traitements et des conseils pour l'éviter.

Page 7 / 15 - L'incontinence chez l'enfant : l'énurésie ou "pipi au lit" Sommaire
PDF

L'incontinence chez l'enfant s'appelle l'énurésie. C'est le fameux « pipi au lit ». Il existe deux types d'énurésie.

L'incontinence des enfants, l'énurésie, est fréquente. © tsmall, Flickr CC by sa 2.0
L'incontinence des enfants, l'énurésie, est fréquente. © tsmall, Flickr CC by sa 2.0

L'énurésie, incontinence des enfants

Chez les enfants, on parle d’énurésie. Fréquent chez ceux en bas âge, cette incontinence concerne à peu près 400.000 enfants en France. Ces épisodes sont intermittents, c’est-a-dire qu’ils ne surviennent que la nuit (rarement le jour).

On peut distinguer deux sortes d’énurésie : primaire et secondaire. Dans un premier temps, l’énurésie primaire désigne que la perturbation n’a pas été précédée par une phase de continence urinaire. C'est la forme la plus fréquente, le corps médical l’évalue à près de 75 à 80 % des cas. Dans un second temps, l’énurésie est dite secondaire quand le trouble a été précédé d’une phase de continence d’au moins 6 mois. Elle est souvent déclenchée par un événement qui a amené à un déséquilibre psychique chez l’enfant.

L’incontinence urinaire en détail - 1 Photo

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires