Mots-clés |
  • médecine,
  • génétique,
  • autisme
L'autisme, une maladie complexe

L'autisme est une maladie complexe, diverse, et surtout très mal comprise. De ce fait, les différentes thérapies n'ont pas toujours une efficacité absolue et font parfois l'objet de vives polémiques...

Page 5 / 16 - Le diagnostic de l’enfant autiste Sommaire
PDF

Les causes de l’autisme étant multiples et pas clairement identifiées, le dépistage d'un enfant autiste ne peut consister en un test simple. La maladie est en règle générale diagnostiquée vers l’âge de 2 ans, mais l’objectif est de la détecter de la manière la plus précoce, car plus les traitements sont appliqués tôt, mieux les symptômes seront contrôlés.

Un enfant autiste connaît beaucoup de difficultés à focaliser son esprit sur un même objet que son interlocuteur, comme le fait ce petit garçon. Cette absence d'attention conjointe est donc l'un des symptômes de la pathologie, mais le diagnostic de l'autisme est parfois difficile à poser. © Kendall Powell, Plos Biology
Un enfant autiste connaît beaucoup de difficultés à focaliser son esprit sur un même objet que son interlocuteur, comme le fait ce petit garçon. Cette absence d'attention conjointe est donc l'un des symptômes de la pathologie, mais le diagnostic de l'autisme est parfois difficile à poser. © Kendall Powell, Plos Biology

Le problème du diagnostic de l’enfant autiste

Le plus vite est l’allié du bien. L’autisme se caractérise par des troubles neurologiques se répercutant sur le développement de l’enfant et son comportement. Le temps qui passe creuse peu à peu le fossé entre le malade et les autres, les troubles s’amplifient et il faut agir le plus vite possible pour pousser le nourrisson à reprendre le cours normal de son évolution.

Malheureusement, le diagnostic de l’autisme n’est pas toujours évident et demande entre 2 et 3 ans avant d’être établi. Il n’existe pas de signes pathognomoniques, c’est-à-dire des éléments caractéristiques de la maladie comme des éruptions cutanées spécifiques sont associées à la varicelle. De nombreuses recherches tentent de trouver des marqueurs biologiques, pour faciliter le dépistage mais aussi réduire les délais, même si rien de convaincant n’en est encore ressorti.

Diagnostic de l'autisme : la méthode ADI et l'échelle CARS

Le diagnostic est établi à partir d’un ensemble d’éléments reposant sur l’avis de différents spécialistes selon plusieurs critères. Les parents, parfois inquiets sur le développement de leur enfant, sont soumis à un interrogatoire afin de déterminer la réactivité sociale et le comportement du petit. Le plus souvent, cette crainte est légitime.

La méthode d’entretien la plus utilisée se nomme ADI (autism diagnostic interview). Il s’agit, de la part du proche, de signaler toutes les variations dans le comportement depuis les premières années de la vie jusqu’à la période actuelle. Par l’intermédiaire de notes s’étalant de 0 à 2, le parent doit évaluer l’intensité des troubles comportementaux chez son enfant.

Dans le but d’établir le degré de sévérité d’un autisme, les spécialistes ont recours à l’échelle CARS (childhood autism rating scale) pour poser le diagnostic selon le score obtenu par l’enfant sur diverses questions portant sur les relations sociales, l’imitation, les réponses émotionnelles, l’utilisation du corps, la peur, la communication ou plus généralement sur le niveau intellectuel. Mais ce système, développé en 1980, est loin d’être parfait.

Plus vite on peut diagnostiquer l'autisme, mieux c'est. Malheureusement, les moyens actuels nous obligent à attendre 2 ou 3 ans avant de déceler la maladie. © Namowen, StockFreeImages.com
Plus vite on peut diagnostiquer l'autisme, mieux c'est. Malheureusement, les moyens actuels nous obligent à attendre 2 ou 3 ans avant de déceler la maladie. © Namowen, StockFreeImages.com

La prise en charge de l'enfant autiste

La prise en charge d'un enfant autiste doit être adaptée à son comportement, sa personnalité. Le but étant de lui offrir le plus d'autonomie possible et une meilleure communication.

L'intégration en milieu scolaire est parfois possible, elle nécessite cependant le plus souvent un auxiliaire de vie scolaire.

Si l'enfant ne peut accéder à l'école « classique », les parents peuvent se tourner vers des établissements dédiés : associations régionales et structures d'accueil (CLIS, ESAT, IME). La liste des établissements d'accueil pour enfant autiste, est par exemple disponible, par région, sur le site de l'association autisme42.org.

Il existe ainsi des établissements ABA (dont la méthode est toutefois critiquée, voir plus loin dans ce dossier) en France : Les Petites Victoires (Paris), école de l'association Autisme ouest 44 (Nantes), mais aussi à Chambourcy, Angoulême, dans le Vaucluse, en Haute-Savoie...

L'autisme, une maladie complexe - 2 Photos

A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires