Mots-clés |
  • génétique,
  • Sexualité
Clonage, filiation et paternité

Le primate Homo sapiens n'a pas inventé la sexualité ; il en a hérité la pratique de ses ancêtres lointains dont les plus anciens vivaient probablement il y a environ un milliard d'années. Cependant, la vie étant apparue sur terre il y a environ 4 milliards d'années, les êtres vivants ne se sont reproduits pendant bien longtemps que de manière asexuée, par bourgeonnement ou scissiparité.

Sommaire
PDF
Axel Kahn Généticien moléculaire

Le clonage, recours ultime ? Cela était prévisible - et d'ailleurs je le prévoyais explicitement dans un de mes livres, la première revendication à se reproduire de façon asexuée par clonage a été formulée par des hommes demeurant irrémédiablement stériles malgré les performances rappelées ci-dessus de la biologie de la reproduction.

Clonage, filiation et paternité - 1 Photo

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires