Mots-clés |
  • biologie,
  • Homme
Darwin, dessine moi les hommes

D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? trois questions existentielles que les hommes ne peuvent pas ne pas se poser. Les sciences de l'évolution ont pour objectif, de donner des éléments de réponse à la première de ces trois questions.

Sommaire
PDF
Claude Combes Biologiste en Écologie Tropicale

Il y a 4 ou 5 milliards d'années, il était une étoile, notre Soleil ! Une étoile parmi des milliards de milliards d'étoiles qui remplissaient l'univers. Lorsque cette étoile s'était formée, de petits amas de matière inerte s'étaient différenciés en planètes, qui tournaient autour d'elle. Rien ne vivait… Cinq milliards d'années plus tard, six milliards de consciences, celles des hommes, tournent autour de l'étoile sur l'une des planètes, la Terre, et sur elle seule.

Entre le moment où s'est formée la Terre et le temps présent, la vie est apparue, s'est différenciée en des myriades d'êtres, tous différents les uns des autres, certains minuscules, d'autres impressionnants par leur taille, les uns dans les océans, les autres sur les continents émergés ou dans les airs. Plus étonnant encore, ces êtres vivants ont constamment évolué, des formes toujours nouvelles succédant aux formes plus anciennes jusqu'à l'apparition – récente ! - de la conscience.

Comprendre comment l'évolution du monde vivant s'est déroulée est le plus extraordinaire défi qui soit posé à la science. Cette évolution fait l'objet de beaucoup de malentendus, à la fois parce qu'elle pose à l'homme des questions existentielles et parce que les découvertes s'accumulent constamment, remettant parfois en cause des hypothèses que l'on croyait bien établies. Ce sont les raisons pour lesquelles j'ai imaginé qu'une jeune fille, que j'ai appelée YIN, me demande, au cours d'une marche en montagne, de lui dire qui avait dessiné les hommes, qui avait dessiné les dinosaures, les chevaux et… les moutons bien sûr.

Alors, j'ai parcouru avec elle l'histoire du vivant, cette histoire grandiose qui a donné aux humains la capacité de poser des questions sans perdre celle de s'émerveiller. YIN me pose toutes sortes de questions, au long des 528 pages du livre (pardon, chers lecteurs !).

Charles Darwin et L'Archéoptéryx ce fossile mystérieux mi-dinosaure mi-oiseau
Charles Darwin et L'Archéoptéryx ce fossile mystérieux mi-dinosaure mi-oiseau

Chaque fois que sa curiosité n'est pas entièrement satisfaite, Yin me demande d'expliquer autrement, ou bien de multiplier les exemples. J'ajoute (c'est important) que je ne lui cache jamais les incertitudes et les énigmes qui demeurent pour expliquer l'origine de la prodigieuse et mystérieuse biodiversité qui nous entoure.

Le dossier Futura-Sciences qui suit présente, sous une forme adaptée, quelques unes des mille questions que me pose YIN dans « Darwin, dessine-moi les hommes »…

Darwin, dessine moi les hommes - 1 Photo

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires