Mots-clés |
  • médecine,
  • biologie,
  • audition,
  • cerveau,
  • diabète

Presbyacousie

PDF

La presbyacousie correspond à la perte auditive plus ou moins marquée qui apparaît avec l’âge. Elle est à l’audition ce que la presbytie est à la vision. Elle peut aboutir, dans certains cas, à une surdité nécessitant la mise en place de prothèses auditives chez les personnes âgées.

Origine de la presbyacousie

Il a été constaté que l’ouïe se détériore à partir de 18 ou 20 ans. Peu à peu, la sensibilité pour les sons les plus aigus (aux plus hautes fréquences) diminue. Plusieurs paramètres sont potentiellement mis en cause :

  • la perte de souplesse des muscles des osselets ;
  • la perte des cellules ciliées de la cochlée, chargées d’amplifier les sonorités perçues ;
  • une altération naturelle du nerf auditif ;
  • une diminution de la fonctionnalité de régions du cerveau à finalité auditive.

Il existe divers facteurs de risques amplifiant la presbyacousie, comme l’hérédité, l’exposition intensive aux bruits, un passé d’otites ou certaines maladies telles que le diabète, l’athérosclérose ou l’hypertension.

Traitement de la presbyacousie

Si les pertes auditives se manifestent chez tout le monde avec l’âge, la situation ne devient pas systématiquement handicapante. Certaines personnes en revanche deviennent presque sourdes ou, au moins, ont une très mauvaise ouïe. Dans ces cas-là, la mise en place de prothèses auditives est la solution adaptée.

La presbyacousie est la première cause de surdité en France. Le seul traitement possible consiste à amplifier les sonorités par l'intermédiaire de prothèses auditives. © Jonas Bergsten, Wikipédia, DP La presbyacousie est la première cause de surdité en France. Le seul traitement possible consiste à amplifier les sonorités par l'intermédiaire de prothèses auditives. © Jonas Bergsten, Wikipédia, DP

Presbyacousie - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires