Mots-clés |
  • médecine

Oreillons

PDF

Les oreillons (ou parotidite ourlienne) est une maladie virale souvent infantile, provoquée par le virus ourlien.

L’agent des oreillons

Les oreillons est une maladie provoquée par le virus ourlien de la famille des Paramyxoviridae. Ce virus entre dans l’organisme par les voies aériennes supérieures. Le tropisme du virus n’est naturellement restreint qu’à l’Homme.

Transmission des oreillons

La transmission du virus se fait d’Homme à Homme sans contact obligatoire. Des particules virales peuvent être excrétées par la salive du malade, contaminer l’air alentours et infecter une nouvelle cible.

Les cibles sont en général les enfants, mais les adultes aussi peuvent être contaminés. La maladie est plus sévère chez l'adulte.

Symptômes des oreillons

L’infection des voies aérienne est tout d’abord asymptomatique. Le virus se propage ensuite dans le sang et colonise tout l’organisme. Ce n’est qu’après une longue phase d’incubation (trois semaines) que les premiers symptômes apparaissent au niveau des glandes salivaires : c’est une parotidite unie ou bilatérale (infection de la glande salivaire la pus volumineuse, la parotide). En plus des glandes salivaires, le virus peut s’installer dans tous les organes glandulaires comme les ovaires, les testicules (ce qui peut provoquer une stérilité), le pancréas, le rein, voire le système nerveux central en provoquant des méningites ou des encéphalites.

Traitement des oreillons

Le traitement est surtout symptomatique : il ne cible pas directement le virus. Il existe toutefois un vaccin préventif, souvent administré en association aux vaccins contre la rubéole et la rougeole.

Les oreillons sont une maladie virale qui atteint les glandes salivaires. © DR Les oreillons sont une maladie virale qui atteint les glandes salivaires. © DR

Oreillons - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires