Mots-clés |
  • médecine,
  • maladie

Immunisation active

PDF

L’immunisation active est une autre manière de désigner la vaccination. Elle est l’illustration parfaite du vieux dicton selon lequel « mieux vaut prévenir que guérir ». Cette méthode de prévention est dite active dans le sens où elle consiste à stimuler l’immunité d’un individu avant même la survenue de la maladie.

Le père de l’immunisation active est un Britannique du nom d’Edward Jenner. En 1788, il a été le premier à observer chez des garçons vachers atteints de cowpox (la variole bovine) qu’ils étaient de fait immunisés contre la variole humaine.

Principe de l’immunisation active

Le concept de vaccination était né. Ensuite, bien sûr, Louis Pasteur a donné à la vaccination les lettres de noblesse que l’on sait, en guérissant le premier un enfant mordu par un chien enragé. Lors de la vaccination, un antigène tué ou incomplet est présenté à l’organisme. Le vaccin agit alors comme un stimulus qui va activer le système immunitaire. Cela empêche la prolifération d’un agent infectieux et protège le sujet de façon plus ou moins durable, selon le vaccin concerné.

Source : Principes de médecine interne, T. R. Harrison, Flammarion, consulté le 3 janvier 2013

L'immunisation active est une autre façon de parler de la vaccination. Cette dernière a pris son essor avec les travaux de Pasteur. © Phovoir L'immunisation active est une autre façon de parler de la vaccination. Cette dernière a pris son essor avec les travaux de Pasteur. © Phovoir

Immunisation active - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires