Mots-clés |
  • médecine

Endoscopie

PDF

L'exploration par endoscopie permet de visualiser l’intérieur des organes, un conduit naturel ou une cavité. L’examen est réalisé en utilisant un tube rigide ou plus fréquemment souple, muni de fibres optiques et d’une source lumineuse. Couplé à une caméra vidéo, il retransmet sur écran les images recueillies durant son parcours dans le corps. L’examen est pratiqué soit en milieu hospitalier, soit dans un cabinet spécialisé.

Pratique de l’endoscopie

L’endoscopie permet soit d’établir un diagnostic, soit de traiter une maladie. Grâce à l’évolution des matériels en effet, le champ de l’endoscopie s’est étendu. L’endoscope est inséré par les voies naturelles : la bouche lorsqu’il s’agit d’explorer l’estomac ou les bronches, les narines pour les fosses nasales, les cordes vocales et les sinus, l’anus pour examiner le côlon. Pour d’autres examens, la réalisation de petites incisions -dans l’abdomen par exemple - pourra être nécessaire. Il existe plusieurs types d’endoscopie :

Une endoscopie permet d’effectuer un prélèvement (une biopsie) grâce à une pince à guide fixée à l’extrémité de l’endoscope. Il est également possible d’utiliser des endoscopes équipés de sondes échographiques, par exemple pour mesurer le débit sanguin ou retransmettre une image de certaines lésions.

Déroulement de l’examen

En fonction de l’organe ou de la cavité examinés, une anesthésie locale ou générale pourra être proposée. Dans ces cas, une visite préopératoire avec un anesthésiste sera donc obligatoire. Pour certains examens, le patient devra être hospitalisé plusieurs jours pour observer les suites de l’exploration.

Risques éventuels de l’endoscopie

Chaque type d’endoscopie comporte ses propres risques. Mais de manière générale, ces derniers sont essentiellement d’ordre infectieux, en relation avec les règles d’hygiène concernant les sondes ou les instruments utilisés. Les risques éventuellement liés à toute anesthésie doivent eux aussi être pris en compte.

Source : Manuel Merck (quatrième édition), site de l’Institut Gustave Roussy, consulté le 7 janvier 2011

L’endoscopie : la vie intime des organes. © Olympus L’endoscopie : la vie intime des organes. © Olympus

Endoscopie - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires