Mots-clés |
  • médecine,
  • cancer

Anorexie

PDF

L’anorexie correspond à une perte d’appétit, empêchant le patient de se nourrir. Si celle-ci devient chronique, elle peut devenir mortelle, par manque de nutriments dans le corps. Elle peut être un symptôme dans une maladie plus grave, comme le cancer, ou d’origine mentale. Dans ce cas, il s’agit d’un trouble psychique dans lequel le patient refuse de se nourrir pendant une très longue période. 

L’anorexie, conséquence d’une maladie

De nombreuses maladies, même bénignes, s’accompagnent d’un manque d’appétit. Le patient n’a pas envie de s’alimenter. Parfois, dans le cas de cancers par exemple, l’anorexie dure longtemps. Si le malade ne mange pas, alors son état va en se dégradant. Malaises hypoglycémiques d’abord, d’autres symptômes apparaissent progressivement, comme l’absence de règles chez la femme, mais aussi la décalcification des os fragilisant le squelette, voire la chute des dents.

L’anorexie mentale, un trouble psychique

L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire. Frappant plutôt les milieux sociaux aisés et principalement les femmes à l’adolescence, elle est associée à une surestimation de certaines données morphologiques, comme le poids ou la silhouette.

La personne malade décide donc d’arrêter de se nourrir, ou du moins de manger de toutes petites quantités insuffisantes pour son métabolisme. Les kilos disparaissent, les carences grandissent. L’anorexie mentale peut, à terme, tuer si elle n’est pas prise en charge, le patient ne se voyant pas maigrir et insistant dans ses restrictions caloriques.

Traitement de l’anorexie

Dans le cas d’une maladie chronique grave, les nutriments peuvent être apportés par intraveineuse si le patient reste dans un milieu médicalisé. En règle générale, un recul de la maladie primaire s’ensuit d’une disparition des autres symptômes, et l’appétit revient également. Des substances orexigènes, comme des glucocorticoïdes sont également recommandées dans certains cas, car elles donnent faim.

Pour les personnes souffrant d’anorexie mentale, des antidépresseurs peuvent être prescrits afin de soigner le trouble psychique pour redonner de nouveau de l’appétit. Cela s’accompagne aussi d’une psychothérapie de longue durée, pour accompagner les malades.

Une personne atteinte d'anorexie mentale ne perçoit plus son corps tel qu'il est réellement. Elle a tendance à se voir plus grosse qu'elle ne l'est réellement et cherche donc à maigrir encore et encore, insatisfaite de sa silhouette. © Svetlanagladkova, StockFreeImages.com Une personne atteinte d'anorexie mentale ne perçoit plus son corps tel qu'il est réellement. Elle a tendance à se voir plus grosse qu'elle ne l'est réellement et cherche donc à maigrir encore et encore, insatisfaite de sa silhouette. © Svetlanagladkova, StockFreeImages.com

Anorexie - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires