Mots-clés |
  • génétique,
  • ADN mitochondrial

Barcoding

PDF

Le barcoding moléculaire est une technique permettant de déterminer à quelle espèce appartient un échantillon d'origine à priori inconnue.

Par exemple, si un biologiste trouve une feuille et qu'il veut savoir à quelle espèce d'arbre elle appartient, il effectuera un barcoding moléculaire.

Principe du barcoding

Cette technique consiste, dans la grande majorité des cas, à séquencer le gène se trouvant dans le génome mitochondrial et codant pour une sous-unité de la cytochrome oxydase (COI), une enzyme impliquée dans la respiration.

Ce gène a en effet la particularité d'être présent en grande quantité (dans chaque mitochondrie), ce qui est pratique lorsqu'il faut travailler sur de petits échantillons ou s'ils sont fortement dégradés. De plus, il est assez similaire chez les individus d'une même espèce, mais montre une forte variabilité interspécifique, ce qui en fait un candidat idéal pour le barcoding.

Le barcoding moléculaire permet de déterminer l'espèce d'un échantillon. © Herbet et al. 2004, Plos Biology

Barcoding - 1 Photo


Vos réactions

Chargement des commentaires