Mots-clés |
  • biologie

Phylogénie moléculaire

PDF

Cela correspond à de la phylogénie par comparaison de gènes. Les gènes utilisés doivent être choisis avec soin : il faut que cela soit des gènes subissant de fortes contraintes fonctionnelles donc ayant un taux de mutation faible.

Un bon exemple est le cytochrome B intervenant dans les chaines d'oxydation cellulaire de tous les êtres vivants (les êtres vivants actuels l'ont sans doute hérité d'un ancêtre commun il y a trois milliards d'années).

Il y a cependant une accumulation des mutations au cours du temps et pour rendre compte de ce phénomène, Zuckerland et Pauling (1962) ont développé la théorie de l'horloge moléculaire.


À voir aussi sur Internet

connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires