Mots-clés |
  • biologie

Liquide séminal

PDF

Le liquide séminal est le fluide composant la majorité du sperme chargé notamment de nourrir et de véhiculer les spermatozoïdes jusque dans le vagin lors d'un rapport sexuel. Il est sécrété par la prostate, les vésicules séminales et les glandes de Cowper.

Production du liquide séminal

Le liquide séminal se forme à partir de sécrétions simultanées ou successives émanant principalement des vésicules séminales (60 à 75 %), de la prostate (20 %) auxquelles il faut rajouter le liquide pré-éjaculatoire des glandes de Cowper. On y trouve notamment des molécules comme des vitamines (C ou B12), des prostaglandines, la testostérone, des sucres (fructose et sorbitol), ainsi que des minéraux (magnésium, potassium, calcium, etc.).

Tous ces éléments sont couplés et forment, avec les spermatozoïdes et quelques types cellulaires (macrophages), le sperme. L’ensemble est émis hors du corps par l’urètre au moment de l’éjaculation.

Rôles du liquide séminal

Riche en éléments nutritifs, le liquide séminal fournit de l’énergie aux spermatozoïdes. D’autre part, sa légère alcalinité (pH compris entre 7 et 8) permet aux gamètes mâles de s’épanouir dans un environnement idéal lorsqu’ils arrivent dans le vagin, plutôt acide.

Une fois dans la partie supérieure du vagin, le liquide séminal coagule de manière à former un dépôt de spermatozoïdes. Le tout se liquéfie de nouveau dans les 15 minutes qui suivent.

Les spermatozoïdes ne peuvent pas survivre sans le liquide séminal pour les envelopper et les nourrir. Ce fluide est donc indispensable à la reproduction. © Anna Tanczos, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0 Les spermatozoïdes ne peuvent pas survivre sans le liquide séminal pour les envelopper et les nourrir. Ce fluide est donc indispensable à la reproduction. © Anna Tanczos, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0

Liquide séminal - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires