Mots-clés |
  • biologie,
  • génome

Enzymes de restriction

PDF

Les enzymes de restriction sont une sorte de ciseaux moléculaires servant à couper l'ADN en des sites bien précis.  

Structure des enzymes de restriction

Ces enzymes sont des endonucléases ; elles possèdent donc un site actif d’hydrolyse de l’ADN, mais aussi un site de reconnaissance de la séquence cible, aussi appelée site de restriction.

Fonction des enzymes de restriction

Chaque enzyme de restriction reconnaît et coupe spécifiquement une séquence particulière de bases nucléotidiques, de quatre à une dizaine de paires de bases.

Produites par les bactéries, les enzymes de restriction sont un moyen de se défendre contre les infections par des virus. En effet, elles coupent en petit morceaux l’ADN de ces intrus, ce qui restreint leur infectiosité (d’où le nom de ces enzymes). Les bactéries sont elles-mêmes protégées par ces enzymes car elles méthylent leur propre génome, ce qui empêche les enzymes de reconnaître l’ADN bactérien comme une cible.

Elles sont très utiles en biologie moléculaire pour extraire ou recombiner des morceaux d’ADN lors de clonages. On utilise beaucoup EcoRI, BamHI ou encore HindIII, qui reconnaissent respectivement les séquences GAATTC, GGATCC, AAGCTT.

L'enzyme de restriction EcoRV (en vert) coupe l'ADN sur les deux brins (rouge et bleu). © Zephyris, Wikimedia, CC by-sa 3.0 L'enzyme de restriction EcoRV (en vert) coupe l'ADN sur les deux brins (rouge et bleu). © Zephyris, Wikimedia, CC by-sa 3.0

Enzymes de restriction - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires