Mots-clés |
  • vie

Le gène de "l'immortalité" des cellules souches identifié

Le gène clef permettant aux cellules souches embryonnaires de rester jeunes indéfiniment a été découvert. Cette découverte pourrait permettre de transformer des cellules adultes en cellules ayant les propriétés des cellules souches embryonnaires humaines. Ceci permettrait d'éviter d'avoir recours aux embryons comme source de cellules souches à visées thérapeutiques.

Les cellules ES sont obtenues à partir d'embryons à un stade de développement très précoce.

Les cellules ES sont obtenues à partir d'embryons à un stade de développement très précoce.

PDF

Les cellules souches embryonnaires (CSE) sont dites pluripotentes, c'est-à-dire capables de se différencier en différents types cellulaires dans l'organisme, ce qui représente un potentiel thérapeutique important pour soigner des organes endommagés par une maladie. Cependant jusqu'à présent les mécanismes permettant aux cellules souches de rester indifférenciées ou au contraire de se développer en un nouveau type cellulaire demeuraient incompris.

Le gène identifié (nommé Nanog) dans les CSE de souris, et dont des gènes équivalents existent chez l'homme, semble être le gène de contrôle qui coordonne l'expression des autres gènes permettant aux CSE de se multiplier indéfiniment tout en gardant leur capacité de se différencier. Le profil d'expression des gènes contrôlés par Nanog est comparable à celui typiquement observé dans les CSE humaines au 4ème et 5ème jour de développement, à un stade où justement les cellules ne sont pas encore différenciées.

Cependant les chercheurs indiquent qu'il est probable que ce gène n'agisse pas tout seul, mais les résultats obtenus démontrent que ce gène est le chef d'orchestre de la prolifération des cellules ES. L'intérêt thérapeutique de reprogrammer des cellules adultes est encore un horizon lointain. En revanche cela va permettre aux scientifiques de cultiver des cellules ES en laboratoire, sans avoir recours à l'utilisation d'embryons, et surtout cela permettra d'obtenir des cellules n'ayant pas été soumises aux cocktails de drogues habituellement utilisés pour les empécher de se différencier.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires