Mots-clés |
  • vie

Criquet pèlerin: davantage d'essaims envahissent le Sahel

Le nombre d'essaims de criquet pèlerin ayant envahi à partir du nord-ouest de l'Afrique les zones de culture en Mauritanie, au Sénégal et au Mali s'est accru au cours des deux dernières semaines, selon le dernier rapport de la FAO sur la situation acridienne.

Un criquet pèlerin dévore tous les jours son propre poids en nourriture, soit 2 grammes

Un criquet pèlerin dévore tous les jours son propre poids en nourriture, soit 2 grammes

PDF

La situation semble s'améliorer dans le nord-ouest de l'Afrique où des opérations de lutte intensive se déroulent depuis février dernier.

Le criquet pèlerin au Sahel

A la mi-juillet, en Mauritanie, plusieurs essaims ont été observés en train de traverser la région centrale de l'Adrar des Iforas en direction du sud. Des plantations de palmiers dattiers ont été dévastées au cours de leur passage.

La plupart des essaims se sont dispersés dans les zones de reproduction estivale du sud de la Mauritanie. D'autres ont poursuivi leur progression en direction du nord-est du Sénégal et de la partie occidentale du Mali.

Les pluies estivales abondantes qui sont tombées dans le Sahel ont créé des conditions écologiques favorables à la reproduction des criquets pèlerins dont le nombre devrait s'accroître en Afrique de l'Ouest.

Les campagnes de lutte organisées dans le Sahel sont entravées par l'insuffisance des moyens et la difficulté à localiser et à traiter des essaims très mobiles. En 2004, 182 000 hectares avaient été traités en Mauritanie et 900 hectares au Sénégal.

Quelques chiffres

Un criquet pèlerin dévore tous les jours son propre poids en nourriture, soit 2 grammes. La taille des essaims peut varier de moins d'un kilomètre carré à plusieurs centaines de kilomètres carrés.

On compte 50 millions de criquets pèlerins par kilomètre carré dans un essaim de densité moyenne. Le nombre total de criquets pèlerins dans un essaim varie de quelques centaines de millions à plusieurs milliards.

Un essaim est capable de parcourir plus de 100 kilomètres par jour, soit 3 500 kilomètres en un mois. Une tonne de criquets pèlerins (soit une petite fraction d'un essaim moyen) mange en un seul jour autant que 10 éléphants ou 25 dromadaires ou 2 500 personnes.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires