Mots-clés |
  • médecine

Vigi’Fall, le détecteur de chutes pour seniors bientôt disponible

Alors que les chutes représentent un réel problème pour les personnes âgées, le médecin Jean-Éric Lundy a inventé le Vigi’Fall, un dispositif capable d’alerter la famille ou les secours lorsque la personne est dans le besoin. Basé sur un système de détecteurs infrarouge, il devrait être disponible à la fin de l'année.

Désormais, les personnes âgées disposeront d'un moyen qui permettra de leur venir en aide en cas de chute, même si elles vivent seules. © Marmotte73, Flickr, cc by nc sa 2.0 Désormais, les personnes âgées disposeront d'un moyen qui permettra de leur venir en aide en cas de chute, même si elles vivent seules. © Marmotte73, Flickr, cc by nc sa 2.0

Vigi’Fall, le détecteur de chutes pour seniors bientôt disponible - 1 Photo

PDF

Le Vigi’Fall, voilà une invention originale qui vise à prévenir une partie des 12.000 décès liés aux chutes des personnes âgées, chaque année en France. Ce mini-patch doté d’un capteur et relié à un système de détecteurs infrarouge permet de repérer une chute et de lancer l’alerte au plus vite.

« On estime à plus de 20 millions le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans victimes d’une chute chaque année en Europe, explique Jean-Éric Lundy, médecin urgentiste à l’hôpital Cochin de Paris et inventeur du Vigi’Fall. L’intervention immédiate des secours est cruciale. C’est bien souvent une question de vie ou de mort. Nous voyons arriver aux urgences des patients âgés qui sont bien trop souvent restées à terre des heures après avoir chuté car ils étaient incapables d’appeler des secours. »


Cette vidéo présente le principe de fonctionnement du Vigi'Fall. © Novamotion, YouTube

Le Vigi’Fall disponible à la fin de l’année

Cette technologie se base sur un système proche de celui des alarmes de maison mais aussi des systèmes d’alarme pour personnes âgées. Le Vigi’Fall porté par l’utilisateur est relié à des capteurs de mouvement infrarouge positionnés sur les murs. L’interaction entre ce patch et les autres capteurs permet de détecter efficacement et immédiatement les chutes. En cas d’immobilisation confirmée, le terminal déclenche aussitôt une alerte. Dans une maison de retraite, ce système permet aux équipes soignantes d’intervenir immédiatement. Pour une personne vivant seule, un opérateur du centre d’appel essaie d’abord de contacter la victime de la chute par téléphone, avant de prévenir la famille ou les secours en cas d’absence de réponse. 

Afin de distinguer les chutes réelles des alertes intempestives, le mini-patch est équipé d’un logiciel de croisement des données qui analyse la nature de la chute et la posture en temps réel de l’usager. Son coût pour la version « domicile » est de 30 euros par mois. Ce tarif comprend l’installation du système, ainsi que sa maintenance, des batteries et des patchs pour deux ans. Il sera disponible au cours du dernier trimestre 2013.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires