Mots-clés |
  • médecine,
  • maladie

Vaccination : toujours indispensable !

La baisse de la couverture vaccinale fait courir un risque inutile aux enfants, chez qui les cas de rougeole sont de plus en plus nombreux. Il est important de rappeler, en cette semaine de la vaccination, que les vaccins restent nécessaires !

La vaccination est plus que jamais essentielle à la santé des enfants. © Phovoir

La vaccination est plus que jamais essentielle à la santé des enfants. © Phovoir

PDF

L’Association nationale des puéricultrices diplômées et des étudiantes (ANPDE) s’alarme du recul actuel des vaccinations chez les petits Français. À l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination, qui se déroule du 26 avril au 2 mai, elle rappelle ainsi que les vaccins sont indispensables pour faire reculer les maladies mortelles. L’ANPDE se mobilise donc, pour alerter les parents et les informer.

« Vacciner son enfant, c’est important pour le protéger de maladies graves, rappelle Anaïg Bellido, infirmière puéricultrice en milieu hospitalier, et membre de l’association. C’est aussi un acte de solidarité, qui permet d’améliorer le niveau de santé de toute une population. »

Entre 2000 et 2008 en effet, le nombre de décès dus à la rougeole a diminué de 78 % dans notre pays. Mais depuis quelques années, la maladie revient en force. À tel point que les autorités parlent d’épidémie : 604 cas en 2008, plus de 5.000 en 2010 mais déjà… 3.800 sur les deux premiers mois de 2011 ! Au total, cinq enfants sont déjà morts d’une maladie qui devrait avoir disparu d’Europe...

Sensibiliser les parents !

Cinq morts en effet, emportés par une infection dont il est facile de se protéger grâce à un vaccin sûr et efficace. Car c’est la baisse de la couverture vaccinale qui favorise la circulation du virus. « Je constate aujourd’hui une grande confusion chez les parents qui hésitent à faire vacciner leur enfant, poursuit Anaïg Bellido. Les informations qui circulent, notamment sur le Net, sont rarement en faveur de la vaccination. »

La mission première de l’infirmière puéricultrice est de suivre le développement de l’enfant dans son milieu de vie, en toute sécurité. « Notre fonction est d’aider les parents à assurer la bonne santé de leur enfant. Et cela passe par des gestes essentiels, dès la naissance. La vaccination en fait partie. » Avec son équipe, Anaïg Bellido a été missionnée par l’Agence régionale de santé aquitaine pour informer les parents durant la Semaine européenne de la vaccination. Une sensibilisation qui dépasse le cadre de cette opération. « Nous ne cesserons pas ensuite, d’informer les parents sur l’importance des vaccinations. »


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires