Mots-clés |
  • médecine,
  • Beauté,
  • Homme

Science décalée : les fans de superhéros sont mieux dans leur peau

Les superhéros de bandes dessinées ne se limitent pas à sauver les villes des mains destructrices de superméchants. Ils aident aussi leurs fans masculins à se sentir mieux dans leur corps et à faire preuve de davantage de force physique. Incroyable non ?

Batman est l'un des rares superhéros sans pouvoir, mais son courage et son charisme en inspirent plus d'un, qui grâce à lui se sentent mieux dans leur peau. © Ian Muttoo, Flickr, cc by nc sa 2.0 Batman est l'un des rares superhéros sans pouvoir, mais son courage et son charisme en inspirent plus d'un, qui grâce à lui se sentent mieux dans leur peau. © Ian Muttoo, Flickr, cc by nc sa 2.0

Science décalée : les fans de superhéros sont mieux dans leur peau - 2 Photos

PDF

Les superhéros vivent dans un univers de fiction. Mais leurs aptitudes exceptionnelles à faire le bien pourraient bien se manifester aussi dans le monde réel. Une étonnante étude publiée dans le Journal of Experimental Psychology révèle que les hommes qui admirent ces personnages ont une image positive de leur corps et se sentent capables de soulever des montagnes après avoir vu une photo à l’avantage de leur idole. Mais où les chercheurs vont-ils chercher toutes ces idées ?

Le contexte : les hommes n’aiment pas leur corps

Comment les hommes perçoivent-ils leur corps ? Des études de ce genre ont souvent été menées, mais principalement chez la femme, qui complexe souvent face aux modèles minces des magazines et des panneaux publicitaires. Sauf que les stéréotypes de la beauté masculine se font de plus en plus oppressants dans la société et les hommes commencent à y être sensibilisés. Bilan : ils sont plus nombreux à ne pas apprécier leur apparence.

Cela se traduit en général par un manque d’estime de soi, une dépression, l’utilisation de produits anabolisants du fait de leurs préoccupations concernant leur musculature, pas assez développée à leur goût.

De précédentes études ont démontré que les personnes qui avaient une idole célèbre se sentaient mieux dans leur corps juste après avoir vu une image de celui ou celle qu’ils admirent. L’identification à cette star leur permet de mieux s’apprécier.

Mais qu’en est-il avec les personnalités de fiction ? C’est ce que des chercheurs de l’University at Buffalo, de New York se sont demandé. Ils ont choisi comme modèle les superhéros pour tester leur impact sur la population masculine.

Spider-man ne fait pas que sauver New York des griffes de méchants très mal intentionnés. Il aide les hommes qui l'admirent à avoir une image plus positive de leur corps. © Piotrus, Wikipédia, cc by sa 3.0
Spider-man ne fait pas que sauver New York des griffes de méchants très mal intentionnés. Il aide les hommes qui l'admirent à avoir une image plus positive de leur corps. © Piotrus, Wikipédia, cc by sa 3.0

L’étude : des superhéros aux pouvoirs vraiment magiques

Les scientifiques ont interrogé des volontaires sur l’affinité et l’admiration qu’ils pouvaient avoir pour Batman et Spider-man, deux héros de comics américains. Quatre-vingt dix-huit d’entre eux ont été retenus, soit parce qu’ils étaient fans de l’un des deux, soit parce qu’ils n’en avaient cure. En leur faisant croire qu’ils passaient un test de mémorisation, ils leur ont passé des photos des superhéros. Mais celles-ci étaient un peu trafiquées : ils apparaissaient soit plus sveltes, soit plus musclés que sur l’original.

Après cette séance, les cobayes étaient invités à répondre à quelques questions sur la perception qu’ils avaient de leur corps, à différents niveaux, comme leur force, leur condition physique ou la taille de leurs biceps. Ensuite, leur puissance était testée par l’intermédiaire d’un dynamomètre pour mesurer la pression maximale qu’ils étaient capables d’engendrer en serrant le poing.

Le bilan avec les superhéros est plutôt cohérent avec ce qui est habituellement trouvé pour les modèles réels. Leurs fans ont une bonne estime d’eux-mêmes après les avoir vus, tandis que les sujets qui ne s’identifient pas aux personnages complexent après avoir observé les muscles bien saillants de Batman ou Spider-man. Plus original en revanche : lorsque l’idole apparaît à son avantage sur l’image, les admirateurs ont de meilleurs résultats au test de force. C’est comme s’ils se sentaient capables de soulever des montagnes…

L’œil extérieur : de la vulnérabilité des hommes

Qu’est-ce que cela révèle sur la nature humaine ? Probablement qu’il est bon pour le moral parfois d’avoir quelqu’un à idolâtrer, même si cette personne n’est pas réelle. En s’identifiant à un modèle, les petits garçons et les hommes sont plus sûrs de leur force et se sentent mieux dans leur peau. Sûrement même que le succès de ces superhéros provient de leur capacité à répondre à la vulnérabilité de ces mâles en manque d’assurance.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires