Mots-clés |
  • médecine

Manger des fraises pour éviter les ulcères à l'estomac

Une étude montre que la consommation de fraises peut prévenir les ulcères à l'estomac, et réduire ceux déjà formés. Les antioxydants des fraises forment en effet une barrière protectrice pour l'estomac, une piste à suivre dans la prévention des ulcères.

La consommation de fraises pourrait prévenir la formation d'ulcères. © abimages/shutterstock.com La consommation de fraises pourrait prévenir la formation d'ulcères. © abimages/shutterstock.com

Manger des fraises pour éviter les ulcères à l'estomac - 2 Photos

PDF

Les personnes souffrant d'ulcères à l'estomac devraient consommer des fraises fraîches, surtout si l'inflammation provient d'une consommation excessive d'alcool, selon une étude annoncée le 25 octobre et publiée dans la revue américaine Plos One (Public Library of Science).

Cette étude a montré que les propriétés antioxydantes présentes dans les fraises pouvaient agir comme une barrière protectrice contre les ulcères de l'estomac.

Au cours de l'étude, une équipe de scientifiques italiens, serbes et espagnols ont nourri un groupe de rats avec des extraits de fraises pendant dix jours, avant de provoquer des troubles gastriques en leur administrant de l'éthanol. L'autre groupe de rats a aussi reçu de l'éthanol, mais sans la consommation de fraises au préalable. Les rats ayant consommé les extraits de fruits montraient moins d'ulcérations, d'environ 40 mg par jour et par kilo, par comparaison avec les rats privés de fraises.

 
L'ulcère est un trou dans l'estomac, qui se forme quand la paroi de cet organe est affaibli. L'ulcère le plus fréquent est celui qui se forme dans le duodenum. © hisoticair, Wikipédia domaine public

L'action antioxydante des fraises, barrière protectrice de l'estomac

Les chercheurs ont découvert que les antioxydants présents dans les fraises aident non seulement la paroi de l'estomac, mais activent aussi les défenses et les enzymes du corps. La consommation de fraises peut aussi réduire les troubles en prévention ou après l'apparition de l'inflammation.

Ces nouvelles découvertes pourraient permettre de développer de nouveaux traitements contre les ulcères. Ce trouble peut être causé par la consommation d'alcool, des infections virales ou certains médicaments comme l'aspirine.

Les chercheurs ont cependant tenu à préciser que leur étude n'a pas été menée pour minimiser les effets de l'alcool, mais pour découvrir de nouveaux moyens pour protéger l'estomac. Des études précédentes avaient déjà montré que les fraises pouvaient renforcer la réponse des globules rouges au stress oxydant, souvent précurseur de cancers et d'autres maladies chroniques.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires