Mots-clés |
  • médecine

Grippe A(H1N1) : le Tamiflu est inutile en prévention !

Un premier cas de résistance à l'antiviral Tamiflu a été observé chez une personne qui avait pris ce traitement en prévention, ce qui est visiblement inutile et même risqué puisque la réaction immunitaire de l'organisme peut conduire ensuite à rendre ce médicament inefficace.

Le Tamiflu est un antiviral efficace... quand le virus est là. © Roche

Le Tamiflu est un antiviral efficace... quand le virus est là. © Roche

PDF

Pour la première fois depuis le déclenchement de la pandémie grippale à virus A(H1N1), un patient a développé une résistance au Tamiflu. Il s’agit d’un Danois traité en préventif. Ce scénario est en principe inconcevable en France, où cet antiviral est délivré sous ordonnance… et actuellement indisponible en officines puisque sa distribution est suspendue en attendant que le virus circule. L'incident est l’occasion de rappeler que ce médicament est exclusivement à visée curative.

En l’absence de vaccin en effet, les médecins ne peuvent s’en remettre qu’à deux antiviraux, le Tamiflu (oseltamivir) et le Relenza (zanamivir). L’apparition de résistances à ces traitements serait donc très inquiétante.

En fait, au moment de son traitement, le patient en question n’était pas porteur du virus, auquel il a finalement développé une résistance. Il se traitait en effet à titre préventif, après avoir été au contact d’un sujet contaminé.

La prévention, c'est le vaccin

Un exemple à ne pas suivre, semble-t-il. « Le Tamiflu ne peut en aucun cas être pris préventivement » insiste le laboratoire Roche, son producteur. L’antiviral, en effet, permet de traiter une personne déjà malade alors que pour prévenir la maladie un vaccin est indispensable.

Inutile, donc, de chercher à se procurer ce produit. Il ne vous permettra pas de développer d’anticorps (c’est le rôle du vaccin) contre le virus s’il ne circule pas encore dans votre organisme. Pire, « vous risqueriez de développer une résistance » et, partant, de ne plus réagir au traitement dans le cas où vous seriez effectivement contaminé.

De surcroît, le fabricant n’approvisionne plus que les autorités de santé et non les pharmacies en direct. Soulignons enfin que l’achat sur Internet expose presque à coup sûr, à acheter… une copie inefficace voire potentiellement dangereuse.

En fait, la première barrière contre la grippe, à ce stade, est l’hygiène. Lavez-vous les mains à l’eau et au savon plusieurs fois dans la journée, ou à défaut utilisez des gels antiseptiques hydroalcooliques. Portez toujours la main devant votre bouche lorsque vous toussez… et lavez-vous ensuite les mains à nouveau. N’utilisez que des mouchoirs jetables à usage unique et, si vous êtes malade, portez un masque dit chirurgical qui réduira la risque de contamination pour votre entourage. Des informations sur la grippe A(H1N1) sont données par différents organismes, notamment l'INVS et l'OMS.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires