Mots-clés |
  • médecine

Diaporama : ces étranges cellules qui nous composent

Un corps humain se compose de dizaines de milliers de milliards de cellules, d’environ 250 types cellulaires différents. Dans ce vaste lot, certaines présentent des formes originales quand d’autres possèdent des caractéristiques fonctionnelles étranges et peu communes. Plongez dans le monde microscopique des cellules grâce à des clichés de qualité.

Cette forme étrange est une cellule, plus précisément un mélanocyte. Il produit la mélanine, molécule qui nous protège du soleil en nous faisant bronzer, par l'intermédiaire de mélanosomes (colorés en jaune). © Alistair Hume, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0 Cette forme étrange est une cellule, plus précisément un mélanocyte. Il produit la mélanine, molécule qui nous protège du soleil en nous faisant bronzer, par l'intermédiaire de mélanosomes (colorés en jaune). © Alistair Hume, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0

Diaporama : ces étranges cellules qui nous composent - 2 Photos

PDF

La vie existe sur Terre depuis au moins 3,5 milliards d’années. Depuis la première cellule procaryote, l’évolution a œuvré et les systèmes se sont perfectionnés. Certaines cellules ont rangé leur ADN dans une structure interne, le noyau, donnant naissance au groupe des eucaryotes. Les organismes se sont complexifiés et de l’état unicellulaire, ils ont formé des êtres pluricellulaires.

Cette cellule étrange, ici colorée en jaune, est un neutrophile : c’est un soldat du système immunitaire en pleine phagocytose. Il est en train de digérer Bacillus anthracis, la bactérie responsable de la maladie du charbon, ou anthrax. La barre d’échelle représente cinq micromètres (µm). Cliquez sur l'image pour avoir accès au diaporama complet. © Volker Brinkmann, Plos Pathogens, cc by 2.5
Cette cellule étrange, ici colorée en jaune, est un neutrophile : c’est un soldat du système immunitaire en pleine phagocytose. Il est en train de digérer Bacillus anthracis, la bactérie responsable de la maladie du charbon, ou anthrax. La barre d’échelle représente cinq micromètres (µm). Cliquez sur l'image pour avoir accès au diaporama complet. © Volker Brinkmann, Plos Pathogens, cc by 2.5

À ce stade, il devient nécessaire pour les êtres vivants de disposer de cellules spécialisées, capables de remplir des tâches particulières. Chez l’être humain, on en trouve près de 250 types, regroupés dans les différents organes. Ainsi, les tissus cérébraux doivent accomplir des fonctions distinctes de celles réalisées par l’os ou le foie.

Un tel niveau de spécialisation implique une grande variété de formes et de caractéristiques au sein du corps humain. C’est cette diversité et cette originalité qui ont été mises en avant dans cette galerie d’images. Contrairement aux idées reçues, une cellule n’est pas forcément ronde, avec un noyau en son centre. S’il existe une représentation générale, la réalité démontre bien qu’elle est toujours plus complexe.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires