Mots-clés |
  • médecine,
  • diabète

Le dérèglement cellulaire lié à l’obésité bientôt sous contrôle ?

L’obésité entraîne de nombreuses perturbations sur les plans physiologique et cellulaire. Cependant, un mystère important vient d’être percé puisque des scientifiques ont établi le lien entre le surpoids et les maladies métaboliques qui en découlent. La chirurgie dite de by-pass gastrique pourrait être une bonne solution pour contrecarrer le tout.

L'obésité tue aujourd'hui trois fois plus que la faim dans le monde. Il est primordial de trouver des solutions pour ralentir cette mortalité excessive. © colros, Flickr, cc by sa 2.0 L'obésité tue aujourd'hui trois fois plus que la faim dans le monde. Il est primordial de trouver des solutions pour ralentir cette mortalité excessive. © colros, Flickr, cc by sa 2.0

Le dérèglement cellulaire lié à l’obésité bientôt sous contrôle ? - 2 Photos

PDF

Double bonne nouvelle pour les obèses. La première : une équipe franco-suédoise vient de mettre en évidence le mécanisme moléculaire qui serait en cause dans le développement des complications (diabète et hypertension artérielle) de l’obésité. La seconde, c’est qu’elle a aussi montré que le phénomène est réversible après une chirurgie par by-pass gastrique.

Chez un obèse, les adipocytes (les cellules qui stockent les graisses) ont tendance à s’accumuler. Mais pas seulement : elles grossissent également au point de devenir parfois hypertrophiques. Cet état entraîne de nombreuses perturbations au niveau biologique. 

Ces dernières sont caractérisées par « une élévation chronique de la production de molécules de l’inflammation », selon les chercheurs. Élévation qui, à son tour, est à l’origine des complications de l’obésité : diabète, hypertension artérielle, athérosclérose ou pathologies hépatiques.

Le by-pass gastrique est une forme de chirurgie bariatrique visant à réduire le volume de l'estomac et à détourner le circuit alimentaire, de manière à faire perdre beaucoup de poids pour diminuer les risques de troubles secondaires liés à l'obésité. © Svetlanagladkova, StockFreeImages.com
Le by-pass gastrique est une forme de chirurgie bariatrique visant à réduire le volume de l'estomac et à détourner le circuit alimentaire, de manière à faire perdre beaucoup de poids pour diminuer les risques de troubles secondaires liés à l'obésité. © Svetlanagladkova, StockFreeImages.com

Le by-pass gastrique, une réelle solution pour les obèses ?

Pour la première fois, une équipe mixte de l’Inserm (université Pierre et Marie CurieInstitut de cardiométabolisme et nutrition) et du Karolinska Institutet de Stockholm (Suède) a mis en évidence le mécanisme moléculaire qui inhibe cette inflammation dans le tissu adipeux. Il prend la forme d’un complexe de protéines appelé SMRT-GPS2 qui vient se fixer sur les gènes de l’inflammation pour les faire taire.

Ces résultats parus dans The Journal of Clinical Investigation suggèrent qu’« il existe chez les personnes obèses une altération du système de régulation des gènes de l’inflammation du tissu graisseux ». Cet état serait réversible après chirurgie de l’obésité (by-pass gastrique). C’est d’ailleurs ce qu’a observé l’équipe franco-suédoise auprès de 36 patients, obèses ou en surpoids. « L’inflammation de l’adipocyte au cours de l’obésité pourrait donc être contrôlée afin de limiter les complications », concluent les auteurs.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires