Mots-clés |
  • médecine

En bref : le Sidaction 2012 pour aider la recherche à éradiquer le Sida

« Ensemble, vous n’imaginez pas le pouvoir que nous avons. » C’est le slogan officiel du Sidaction 2012 qui rappelle à tous que chaque effort fait à son niveau peut donner les moyens de combattre le Sida, une maladie dont on ne guérit toujours pas. Vous avez jusqu’au 11 avril pour faire vos dons.

Le Sidaction est une manifestation créée en 1994, qui a donné son nom à l'association qui récolte et répartit les fonds récupérés pour la recherche contre le Sida. © Sidaction

Le Sidaction est une manifestation créée en 1994, qui a donné son nom à l'association qui récolte et répartit les fonds récupérés pour la recherche contre le Sida. © Sidaction

PDF

Si les jours du VIH semblent de plus en plus comptés, on ne guérit pas encore du Sida. Pire : chaque jour, 5.000 personnes en meurent à travers le monde. C’est pourquoi il faut aider la recherche à disposer de moyens supplémentaires pour enrayer une fois pour toute cette terrible maladie qui détruit le système immunitaire. C'est ce que propose le Sidaction.

Pendant trois jours, les médias s’en mêlent puisque 14 chaînes de télévision et 3 stations de radio organiseront tout le weekend du 30 mars au 1er avril des émissions spéciales pour inciter les gens à effectuer des dons pour l’association. Pour cela, rien de plus simple, il suffit d’appeler le 110, d’envoyer le mot « don » par SMS au 33 000 ou de se rendre sur le site du Sidaction. La récolte des fonds se poursuit jusqu'au 11 avril.

L’objectif à battre : les 5 millions d’euros amassés l’an passé, pour aider les 150.000 citoyens français séropositifs au VIH, et les 6.000 qui le découvrent chaque année, à vivre mieux. Les trithérapies arrivent à combattre efficacement le virus, mais il n’est jamais complètement éliminé, obligeant les malades à poursuivre les traitements, non dénués d’effets secondaires indésirables.

Pour être informé des dernières avancées scientifiques :


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires