Mots-clés |
  • médecine

Ameli.fr : le tarif des médecins spécialistes sur le Web

On peut désormais savoir quels sont les prix pratiqués par une centaine d'actes techniques médicaux. Il suffit de demander à Ameli...

Combien coûte cet examen ? Ameli le sait. © Bionerd / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0) Combien coûte cet examen ? Ameli le sait. © Bionerd / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Ameli.fr : le tarif des médecins spécialistes sur le Web - 1 Photo

PDF

Vous avez besoin d'un électrocardiogramme ? Vous ne savez pas quel prix cela coûte ? Rendez-vous sur le  service Adresses et tarifs du site Ameli.fr. Un formulaire permet de choisir la spécialité recherchée et le département ou la ville. Une liste de noms apparaît alors. Pour beaucoup d'entre eux, la fiche correspondante fournit les tarifs. Il ne reste plus qu'à comparer... Malgré une interface malcommode, on peut ainsi connaître les prix en vigueur et surtout choisir en toute connaissance de cause.

Déjà, il y a six mois, l'Assurance maladie avait commencé à marcher dans cette direction avec la publication de comparatifs sur le prix des consultations chez les médecins et les dentistes. Elle le fait aujourd'hui pour une centaine d’actes médicaux du secteur libéral, du médecin de ville au service privé d'un hôpital. Il s'agit donc des professionnels du secteur 2, dont les honoraires sont libres.

Transparence des prix

Examens cardiologiques, IRM, pose de prothèse ou consultation de gynécologie, les tarifs de tous ces actes sont désormais publics, alors qu'ils étaient jusque-là impossibles à connaître.

Le gouvernement espère ainsi inciter les patients à se rendre chez les praticiens les plus économes et, également, pousser les spécialistes les plus gourmands à modérer leur appétit. Au final, l'idée est ainsi de réduire à l'échelle nationale les dépenses de santé. En 2007, le secteur libéral a reçu 7 milliards d'euros.

Interrogé par France-Info, Michel Chassang, président de la Confédération des syndicats médicaux français, fait remarquer que l'initiative pourrait aussi inciter les praticiens bon marché, découvrant les prix pratiqués par des collègues plus audacieux sur le plan tarifaire, à augmenter les leurs...


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires