Mots-clés |
  • médecine

Alzheimer : le nombre de cas devrait tripler en 40 ans

La maladie d’Alzheimer, principale cause de démence à travers le monde, risque de devenir un fléau plus important encore. Selon les estimations, le nombre de cas devrait tripler d'ici 2050. Une donnée inquiétante quand on ne peut, à l’heure actuelle, que ralentir partiellement l’évolution de la neurodégénérescence…

L'augmentation de l'espérance de vie a ses contreparties. Du fait du vieillissement de la population, le nombre de cas de la maladie d'Alzheimer pourrait grimper en flèches dans les années à venir. Comment anticiper l'épidémie attendue ? © Jefferson Siow Wedding Photography, Flickr, cc by nc nd 2.0 L'augmentation de l'espérance de vie a ses contreparties. Du fait du vieillissement de la population, le nombre de cas de la maladie d'Alzheimer pourrait grimper en flèches dans les années à venir. Comment anticiper l'épidémie attendue ? © Jefferson Siow Wedding Photography, Flickr, cc by nc nd 2.0

Alzheimer : le nombre de cas devrait tripler en 40 ans - 2 Photos

PDF

Selon un travail publié dans Neurology, le nombre de patients souffrant de la maladie d’Alzheimer devrait tripler d’ici 2050 aux États-Unis. Actuellement, ce pays compte 4,7 millions de cas. Contre près de 14 millions en 2040. Pour Jennifer Weuve, de la faculté de médecine Rush, à Chicago, « cette augmentation de l’incidence s’explique simplement par le vieillissement de la population ». Autant dire que la France sera elle aussi touchée par ce fardeau. « Nos sociétés développées sont aujourd’hui confrontées à l’accroissement des démences. Ce qui pose un problème important pour nos systèmes sociaux. »

La maladie d'Alzheimer est une maladie encore loin d'être comprise. Elle se caractérise par l'accumulation de protéines et par la perte progressive de neurones du cerveau, entraînant des troubles de mémoire ou d'apprentissage, affectant grandement la vie quotidienne des patients et de leur entourage. © Benedict Campbell, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0
La maladie d'Alzheimer est une maladie encore loin d'être comprise. Elle se caractérise par l'accumulation de protéines et par la perte progressive de neurones du cerveau, entraînant des troubles de mémoire ou d'apprentissage, affectant grandement la vie quotidienne des patients et de leur entourage. © Benedict Campbell, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0

Deux millions d’Alzheimer en France en 2020 ?

Face à ce sombre constat, elle recommande vivement – et sans surprises, faut-il le souligner – des changements d’ordre politique. « Notre travail met en lumière le besoin urgent de mener davantage de recherches, afin de disposer de nouveaux traitements. » Jennifer Weuve insiste également sur l’absolue nécessité de mettre en place des stratégies de prévention pour réduire ce qu’elle nomme « l’épidémie ».

À l’échelle mondiale, 36 millions de personnes souffriraient de la maladie d’Alzheimer ou d’une affection apparentée. La France compterait environ 800.000 malades, les projections pour 2020 faisant état de 1,3 million à 2 millions de patients selon les sources. Et il n’existe actuellement aucun médicament curatif contre cette affection neurodégénérative.


Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires