Mots-clés |
  • zoologie

Biographie de Jane Goodall

(1934-04-03 - )

Éthologue, primatologue

PDF

Sa biographie

Jane Goodall est une primatologue, éthologue et anthropologiste britannique. Sa renommée est mondiale depuis qu’elle a consacré sa vie à l’étude des chimpanzés. Ces travaux, en immersion, ont permis de prendre conscience que ces grands singes utilisaient des outils et qu’ils se montraient parfois carnivores. Ces découvertes ont permis de redéfinir le concept d’Homme et ont contribué à bouleverser notre vision de ces primates et des animaux en général. Récompensée et distinguée à de nombreuses reprises, elle est notamment devenue messager des Nations unies pour la paix.

Jane Goodall a consacré toute sa vie à l'étude des chimpanzés, avec lesquels elle entretient toujours une très grande proximité.
Jane Goodall a consacré toute sa vie à l'étude des chimpanzés, avec lesquels elle entretient toujours une très grande proximité. © Institut Jane Goodall France

Carrière scientifique de Jane Goodall

Invitée au Kenya par une amie, Jane Goodall y fait la rencontre du célèbre paléoanthropologue kényan Louis Leakey en 1957, à l’âge de 23 ans. Rencontre fructueuse, puisqu’elle devient son assistante.

Mais c’est trois ans plus tard, en 1960, que son travail commence réellement. Passionnée depuis toujours par les animaux, elle décide de s’installer en Tanzanie afin d’observer minutieusement les chimpanzés. Elle entame alors une étude qui deviendra la plus longue jamais menée sur le terrain.

Durant le mois de septembre, elle fait une découverte jusque-là insoupçonnée. Alors qu’on pensait les chimpanzés strictement végétariens, elle surprend une troupe en train de manger de la viande. Le mois suivant, une autre observation allait bouleverser notre perception de ces grands singes. En effet, elle constate qu’un chimpanzé recourt à un morceau de paille qu'il enfonce dans une termitière afin de manger les insectes posés dessus. Le photographe et réalisateur Hugo van Lawick, qui devient son mari entre 1964 et 1974, devient le premier à filmer une telle scène. Ces animaux utilisent donc l’outil, concept qui, pensait-on à l’époque, était le propre de l’Homme.

Jane Goodall est partie vivre dans la forêt auprès des chimpanzés dès l'âge de 26 ans. C'est là qu'a commencé cette magnifique histoire.
Jane Goodall est partie vivre dans la forêt auprès des chimpanzés dès l'âge de 26 ans. C'est là qu'a commencé cette magnifique histoire. © Institut Jane Goodall France

Durant les années suivantes, ses recherches ont amené à reconsidérer la place de l’Homme, des primates mais aussi des autres animaux dans le règne animal. Les chimpanzés sont des êtres doués d’une grande intelligence, d’une sensibilité forte, et maintiennent des relations stables entre individus apparentés tout au long de leur vie.

En 1964, Jane Goodall crée le centre de recherche de Gombe Stream en Tanzanie, toujours en place aujourd’hui. Deux ans plus tard, elle obtient sa thèse d’éthologie à l’université de Cambridge, après avoir notamment publié des articles dans le National Geographic.

C’est en 1977 qu’est fondé aux États-Unis l’institut Jane Goodall, une organisation internationale visant à la conservation de l’environnement et du monde sauvage, toujours au cœur des préoccupations actuelles. L’institut Jane Goodall France a quant à lui été créé en 2004.

Par son travail de terrain remarquable, passant de nombreuses heures avec des chimpanzés à qui elle donna un nom plutôt qu’un numéro, elle a profondément bouleversé l’éthologie et a jeté la lumière sur la remarquable intelligence de nos proches cousins, à l’instar d’une Dian Fossey à la même époque focalisée sur les gorilles, mais qui, malheureusement, connut un destin plus tragique.

L'institut Jane Goodall France est une association loi 1901 sans but lucratif, reconnue d’intérêt général. Sa mission est la protection de la biodiversité, l’aide au développement durable des communautés locales et l’éducation environnementale. L’institut Jane Goodall France, un des 28 instituts de par le monde, mène divers programmes et campagnes en France et soutient des projets en Afrique.
L'institut Jane Goodall France est une association loi 1901 sans but lucratif, reconnue d’intérêt général. Sa mission est la protection de la biodiversité, l’aide au développement durable des communautés locales et l’éducation environnementale. L’institut Jane Goodall France, un des 28 instituts de par le monde, mène divers programmes et campagnes en France et soutient des projets en Afrique. © Institut Jane Goodall France

À 80 ans, Jane Goodall continue de travailler et de militer sans relâche pour la préservation de la planète. En voyageant en moyenne 300 jours par an à travers des dizaines de pays, elle transmet son expérience de vie, son message de paix et d’espoir pour qu’ensemble nous fassions de ce monde un endroit où il fait bon vivre en harmonie ; animaux, humains et environnement.

Distinctions et récompenses de Jane Goodall

  • 1963 : remise de la récompense Franklin Burr, de la National Geographic Society, pour sa contribution à la science
  • Avril 1966 : thèse d’éthologie à l’université de Cambridge
  • 1980 : remise de l’ordre de l’Arche d’or pour la conservation par le prince Bernhard des Pays-Bas
  • 1987 : remise de la récompense Albert Schweitzer, décerné par l’Institut du bien-être animal de Washington
  • 1990 : prix Kyoto pour la science, récompense prestigieuse considérée comme l’équivalent du prix Nobel au Japon
  • 1995 : commandeur de l’ordre de l’Empire britannique par la reine Élisabeth II
  • 1996 : médaille Kilimandjaro d’honneur de la Tasmanie
  • 1998 : réception du Disney Animal Kingdom Eco Hero Award
  • 2001 : prix Gandhi pour la non-violence
  • Avril 2002 : nommée messager de la paix par Kofi Annan, secrétaire général des Nations unies
  • 2003 : prix Prince des Asturies pour la recherche scientifique
  • Février 2004 : anoblie et nommée dame de l’Empire britannique par le prince Charles
  • Novembre 2005 : création d’une cuvée « Grands Singes 2004 » en honneur de Jane Goodall
  • Janvier 2006 : remise des insignes d’officier de la Légion d’honneur par le Premier ministre français Dominique de Villepin
  • Janvier 2006 : médaille d’or des 60 ans de l’Unesco
  • Juin 2007 : de nouveau nommée messager pour la paix par le nouveau secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon
  • 2009 : marraine de l’Année internationale du gorille, organisée par les Nations unies
  • 2009 : le magazine américain New Scientist la range parmi les dix meilleurs scientifiques du monde

Sa dédicace

L'Institut Jane Goodall France remercie sincèrement Futura-Sciences pour cette tribune permettant de diffuser une information de qualité sur nos si proches cousins. Chacun de nous compte, chacun de nous a un rôle à jouer.

Ses dossiers

  • Le chimpanzé, un grand singe menacé

    D’un million d’individus en 1960, il ne reste qu’entre 175.000 et 220.000 chimpanzés aujourd’hui. Ces grands singes sont gravement menacés à cause de la chasse, des maladies et de la ...