Mots-clés |
  • zoologie,
  • océan
Plaidoyer pour les requins

Au nom de la survie des océans, il faut accepter la présence des requins et les respecter pour ce qu'ils sont et ce qu'ils font au niveau de l'équilibre général. 

Page 7 / 15 - La respiration des requins : le principe des branchies Sommaire
PDF
Philippe Mespoulhé Biologiste marin

Les requins ont une respiration aquatique, possible par la présence de branchies. Voyons ici les particularités de ce système respiratoire. 

Les requins peuvent respirer sous l'eau grâce à leurs branchies. © Fanouze
Les requins peuvent respirer sous l'eau grâce à leurs branchies. © Fanouze

Comment respirent les requins ?

La majorité des requins possèdent cinq fentes branchiales. L'eau pénètre par la bouche lorsqu'ils se déplacent, passe sur les branchies et ressort ensuite par les fentes branchiales. Au passage, l'oxygène dissous dans l'eau se fixe au niveau des capillaires sanguins des branchies.

À noter que deux familles de requins (sur les 30 existantes, soit cinq espèces) possèdent six ou sept fentes branchiales. Cette zone d'échanges, en arrière de la tête, est vitale et confère une vulnérabilité à ces animaux, par rapport à des congénères ou à d'autres espèces marines (orques, dauphins...).

Le nombre de fentes branchiales dépend de l'espèce du requin. © Fanouze
Le nombre de fentes branchiales dépend de l'espèce du requin. © Fanouze

Au moins trois espèces, le requin blanc, le tigre et le mako, sont capables de sortir la tête de l'eau pour des raisons diverses, adaptant sur un laps de temps leur respiration.

Plaidoyer pour les requins - 2 Photos

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires