Mots-clés |
  • zoologie,
  • changement climatique,
  • Réchauffement climatique
Changement climatique : les mésanges s'adaptent

Face aux changements climatiques, les mésanges charbonnières font preuve d’une étonnante capacité d’adaptation, selon une étude reposant sur des données récoltées sur le long terme dans une population anglaise de ces oiseaux.

Page 4 / 7 - Comprendre l'adaptation des mésanges : un suivi à long terme Sommaire
PDF
Anne Charmantier Biologiste de l'évolution

La Mésange charbonnière (Parus major) est un petit passereau arboricole à courte durée de vie, qui niche dans les cavités (arbres, murs, rochers) et qui est répandu dans la plupart des régions boisées de plaine et de moyenne altitude dans le Paléarctique occidental.

Mésange charbonnière © Philippe Perret
Mésange charbonnière © Philippe Perret

Conclusions sur la nature de la plasticité des mésanges charbonnières

Le suivi individuel de ces oiseaux nous a permis de conclure que cette adaptation rapide du comportement de reproduction des mésanges aux changements de températures au printemps est le résultat d’une plasticité individuelle, c'est-à-dire que chaque femelle ajuste chaque année sa date de reproduction en fonction de la chaleur printanière, plutôt que d’une évolution de la composition génétique des populations.

 

Couvée de mésange charbonnière © Anne Charmantier
Couvée de mésange charbonnière © Anne Charmantier

Le suivi individuel au Royaume-Uni

En 1947, David Lack, de l’université d’Oxford, érigea des nichoirs dans le bois de Wytham (375 hectares), à Oxford (Royaume-Uni), pour étudier la biologie des mésanges. Depuis cette date, un suivi minutieux de la reproduction et de la survie des oiseaux a lieu à Wytham tous les ans, monopolisant au printemps une dizaine de chercheurs, étudiants et stagiaires de terrain.

 La forêt de Wytham, à Oxford, Royaume-Uni © Teddy Wilkin
 La forêt de Wytham, à Oxford, Royaume-Uni © Teddy Wilkin

Aujourd’hui, plus de mille nichoirs sont disponibles pour les mésanges, et près de 40 thèses de doctorat ont utilisé des données provenant de ce suivi scientifique, pour étudier divers aspects de la biologie de la mésange, de ses comportements, de sa démographie. Tous les oiseaux capturés ou vus dans les nids sont identifiés avec des bagues à numéro unique, ce qui permet un suivi individuel.

 

Changement climatique : les mésanges s'adaptent - 1 Photo

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires