Mots-clés |
  • zoologie

Tortue bordée

PDF

Tortue bordée (Schoepff, 1793) – Testudo marginata

  • Ordre : Testudines
  • Sous-ordre : Cryptodira
  • Famille : Testudinidae
  • Genre : Testudo
  • Taille : 25 à 35 cm
  • Poids : 2,5 à 5 kg 
  • Longévité : 50 à 60 ans (certains scientifiques estiment qu’elle pourrait vivre plus de 100 ans)

Statut de conservation UICN : LC, Préoccupation mineure

Description de la tortue bordée

La tortue bordée possède une carapace de couleur sombre, oblongue, composée d’une plaque nucale, de cinq plaques vertébrales, de quatre plaques costales, d’une plaque sus-caudale, et de 24 plaques marginales. Les postérieures possèdent la particularité d’être très évasées, un peu à la façon d’une jupe. Les écailles de la dossière sont ponctuées de taches claires jaunâtres. Le plastron dans les tons beiges présente des taches noires triangulaires. La tête munie d’un bec corné est de forme triangulaire, et les pattes larges et recouvertes d’écailles sont équipées de griffes puissantes. La queue est plus longue et plus large chez le mâle, dont la taille est généralement plus importante que celle de la femelle.

Tortues bordées. Leurs plaques postérieures sont très évasées. © Mayer Richard, Wikipedia, GNU 1.2
Tortues bordées. Leurs plaques postérieures sont très évasées. © Mayer Richard, Wikipedia, GNU 1.2

Habitat de la tortue bordée

On trouve la tortue bordée (dont il existerait deux sous-espèces encore vivantes) dans le sud de l’Europe, depuis l’Italie jusqu’en Grèce, en passant par l’Albanie et les Balkans. Testudo marginata marginata vit sur le continent. Il s’agit de la sous-espèce dont la répartition est la plus vaste, tandis que Testudo marginata sarda représente une population typique du nord-est de la Sardaigne. Celle-ci est contestée en tant que sous-espèce. Une forme naine, Testudo marginata weissingeri, a été découverte dans le sud du Péloponnèse, mais là encore, il ne s’agirait que d’une forme locale de la tortue bordée continentale et non d’une sous-espèce, car elle n’est pas isolée géographiquement. L’animal occupe des milieux collinéens et montagneux recouverts de végétations denses, essentiellement composées de maquis et de forêts bien exposées au soleil, jusqu’à 1.600 mètres d’altitude.  

Comportement de la tortue bordée

La couleur sombre de la carapace de la tortue bordée lui permet d’absorber rapidement la chaleur des rayons du soleil, afin de réguler sa température corporelle. Cette particularité lui permet ainsi d’évoluer aussi haut en altitude. Elle se prélasse dès l’aube pour ensuite partir en quête de nourriture. Elle se repose durant les heures chaudes de la journée et repart se nourrir en fin de journée. La tortue bordée est d’un naturel plutôt placide, à l’exception de la période de reproduction pendant laquelle les mâles deviennent agressifs. Il leur arrive fréquemment de blesser les femelles qu’ils convoitent. En hiver, l’animal hiberne pendant une courte période en s’enterrant. Son métabolisme ralentit pendant cette période, ce qui lui permet de se passer de nourriture.

Reproduction de la tortue bordée

L’accouplement de la tortue bordée a lieu dès l’apparition des beaux jours, juste après l’hibernation. La femelle dépose ensuite une quinzaine d’œufs dans un trou qu’elle aura préalablement creusé à l’aide de ses pattes arrière. Selon la taille de l’animal, il peut y avoir trois pontes durant l’été. L’incubation est très rapide, compte tenu de la relative brièveté de la saison chaude en Europe. Elle dure une centaine de jours, au terme desquels émergent les juvéniles. Ceux-ci atteignent leur maturité sexuelle vers huit ou neuf ans.

Accouplement de tortues bordées. Il peut y avoir jusqu'à trois pontes par été. © Massimo Finizio, Wikipedia, cc by sa 2.0
Accouplement de tortues bordées. Il peut y avoir jusqu'à trois pontes par été. © Massimo Finizio, Wikipedia, cc by sa 2.0

Régime alimentaire de la tortue bordée

La tortue bordée est essentiellement herbivore et frugivore, mais elle peut également manger des limaces.

Menaces sur la tortue bordée

La tortue bordée, qui est la plus grande espèce de tortues méditerranéennes, n’est menacée que par la détérioration de son milieu naturel : incendies et développement des infrastructures humaines, et par l’action de quelques prédateurs, dont les chiens errants. Bien qu’elle soit également très prisée en tant qu’animal de compagnie, ses populations ne sont pas encore considérées comme étant en danger.

L'habitat de la tortue est typiquement méditerranéen. © Wikipedia, Mayer Richard, GNU 1.2 L'habitat de la tortue est typiquement méditerranéen. © Wikipedia, Mayer Richard, GNU 1.2

Tortue bordée - 3 Photos


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires