Mots-clés |
  • zoologie

Puffin cendré

PDF

Puffin cendré (Scopoli 1769) - Calonectris diomedea

  • Ordre : Procellariiformes
  • Famille : Procellariidae
  • Genre : Calonectris
  • Taille : 0,45 à 0,55 mètre (envergure 1,00 à 1,25 mètre)
  • Poids : 700 à 800 grammes
  • Longévité : 20 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du puffin cendré

Le puffin cendré est un oiseau de mer dont le plumage adopte un coloris gris brun sur la partie supérieure du corps, sur la tête et la gorge. L'extrémité des ailes et de la queue est d'un brun très foncé, et la partie ventrale ainsi que le dessous des ailes bordées de brun, sont blancs. Ces dernières sont longues et fines. Surmonté de plaques cornées abritant les narines tubulaires, le bec à l'extrémité crochue est jaunâtre et marquée de gris ou de noir. Les pattes palmées sont noires.

Puffin cendré en vol. © Martina Nolte, CC by-SA 3.0
Puffin cendré en vol. © Martina Nolte, CC by-SA 3.0

Habitat du puffin cendré

Le puffin cendré est un oiseau pélagique qui vit presque toute l'année au large. Il revient nicher sur les côtes rocheuses de la façade est-atlantique (Europe et Afrique du Nord principalement) et en Méditerranée. La population européenne est la plus développée et représente près de 90 % des effectifs mondiaux. La colonie la plus importante se trouve sur les îles Selvagens situées entre les îles Canaries et Madère. Généralement, le puffin bâti son nid constitué d'herbes et de plumes, dans une cavité rocheuse ou un terrier qu'il creuse lui-même ou réaménage. Après la période de nidification, à partir du mois de septembre et jusqu'au mois de mars de l'année suivante, le puffin cendré regagne le grand large pour passer l'hiver.

Groupe de puffins cendrés à Funchal, Madère. © Hedwig Storch, GNU FDL Version 1.2
Groupe de puffins cendrés à Funchal, Madère. © Hedwig Storch, GNU FDL Version 1.2

Comportement du puffin cendré

Le puffin cendré est un oiseau habile en vol. On l'observe le plus souvent évoluer au ras des flots lorsqu'il épouse la forme des vagues. Ils volent parfois tellement bas pour chercher leur nourriture que l'extrémité d'une aile peut fendre l'eau. Il est très à l'aise dans l'élément liquide sur lequel il se laisse flotter au gré des courants et dans lequel il peut plonger pour capturer ses proies, mais il est maladroit au sol. Son vol battu est lourd mais il est capable d'exploiter à merveille les forces du vent pour effectuer des remontées spectaculaires et des descentes vertigineuses. C'est un oiseau grégaire et sociable que l'on trouve en bandes nombreuses autant en mer, parfois mêlé à d'autres oiseaux marins, qu'à terre lors des périodes de nidification. Silencieux en mer, il devient très prolixe lorsqu'il se regroupe en colonies. Ses cris rauques ressemblent à des lamentations ou des pleurs de nourrisson. C'est un oiseau dont la vie est généralement nocturne.

Puffin cendré au ras de l'eau. © Martina Nolte, CC by-SA 3.0
Puffin cendré au ras de l'eau. © Martina Nolte, CC by-SA 3.0

Reproduction du puffin cendré

Les adultes arrivent sur les sites de reproduction à partir du mois de mars. Les accouplements ont lieu après une période d'appropriation d'un territoire et de recherche d'un partenaire. La nidification a lieu en mai et en juin. La femelle pond un seul œuf dans un nid constitué de fibres végétales ou d'algues sèches, dans une anfractuosité de la roche ou dans un terrier. L'incubation est assurée à tour de rôle par les deux parents pendant 54 jours, au terme desquels naît le poussin. Après l'éclosion, les parents ne reviennent au nid que de nuit.

Puffin cendré au sol. © Kanachoro, CC by-SA 3.0
Puffin cendré au sol. © Kanachoro, CC by-SA 3.0

Régime alimentaire du puffin cendré

Le puffin cendré est un oiseau qui chasse la nuit car c'est à ce moment que ses proies favorites telles que les petits poissons, crevettes et céphalopodes remontent à la surface. Il se laisse porter par les flots, et il lui suffit alors de plonger la tête sous l'eau pour se servir. Mais il lui arrive également d'effectuer des immersions jusqu'à quatre ou cinq mètres de profondeur. 

Menaces sur le puffin cendré

Les populations de puffins cendrés ont enregistré un déclin consécutif à diverses causes : la chasse et le prélèvement d'œufs, les dérangements lors de la nidification, le tourisme côtier, la disparition d'aires de reproduction et l'introduction sur certaines îles d'espèces prédatrices. Malgré cela, les effectifs sont encore suffisamment nombreux pour que l'UICN n'ait pas classé le puffin cendré comme espèce menacée.

Photo d'un puffin cendré. © Martina Nolte, CC by-SA 3.0 Photo d'un puffin cendré. © Martina Nolte, CC by-SA 3.0

Puffin cendré - 5 Photos


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires