Mots-clés |
  • zoologie,
  • mammifère,
  • banquise

Phoque crabier

PDF

Phoque crabier (Hombron & Jacquinot 1842) - Lobodon carcinophaga

  • Ordre : Carnivora
  • Sous-ordre : Carniformia
  • Famille : Phocidae
  • Genre : Lobodon
  • Taille : 2,20 à 3,60 m (les femelles sont plus grandes et plus fines que les mâles)
  • Poids : 200 à 300 kg
  • Longévité : 30 à 35 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du phoque crabier

Le phoque crabier possède un corps svelte et fusiforme à la fourrure uniformément gris-blanc. La tête est prolongée par un museau allongé et légèrement retroussé en forme de groin. Les narines sont bien écartées et les mâchoires munies de dents spécifiques, finement découpées qui agissent à la façon des fanons des cétacés, pour retenir le krill. Les oreilles sont peu visibles. Les palettes natatoires antérieures sont larges et bien développées.  

Phoque crabier. © Pismire, GNU FDL Version 1.2
Phoque crabier. © Pismire, GNU FDL Version 1.2

Habitat du phoque crabier

Le phoque crabier est inféodé au continent antarctique. Lors de l’été austral il fréquente surtout la terre de Graham et la mer de Ross. Certains individus ont été observés le long des côtes des continents sud-américain, australien et sud-africain.

Phoque crabier au repos. © Pismire, GNU FDL Version 1.2
Phoque crabier au repos. © Pismire, GNU FDL Version 1.2

Comportement du phoque crabier

Le phoque crabier se déplace en rampant sur la banquise. La vitesse de reptation peut être de 19 à 26 km/h, tandis que dans l’eau, la vitesse moyenne est de 12 km/h. Le pinnipède pratique le « spyhopping » en levant le corps à la verticale hors de l’eau pour observer les alentours et le « marsouinage » qui consiste à sauter entièrement hors de l’eau. C’est un animal grégaire dont certaines concentrations peuvent compter plusieurs centaines d’individus. Le phoque crabier est également un explorateur un peu inconscient capable de s’aventurer loin dans les terres pour… y mourir d’épuisement. La prédation par les léopards des mers est très importante et représente 80 % de la mortalité des jeunes dans la première année. Très nombreux sont les survivants qui arborent des cicatrices d’attaques auxquelles ils ont échappé. Les agressions survenant surtout dans l’eau, le taux de prédation pratiquée par les orques n’est pas connu.

Phoques sur le pack. © Jerzy Strzelecki, GNU FDL Version 1.2
Phoques sur le pack. © Jerzy Strzelecki, GNU FDL Version 1.2

Reproduction du phoque crabier

La femelle du phoque crabier pratique également l’implantation différée de l’œuf d’environ trois mois et elle donne naissance à un jeune unique au bout d’une gestation de onze mois. À ce stade, le nouveau-né pèse entre 20 et 35 kg et mesure environ 1 mètre. Le sevrage s’effectue rapidement, entre deux et quatre semaines. Les femelles sont aptes à se reproduire dès leur troisième année, tandis que les mâles sont sexuellement matures entre trois et six ans.

Régime alimentaire du phoque crabier

Contrairement à ce que son nom indique, le phoque crabier se nourrit presque exclusivement de krill. Il est également capable de se nourrir de poisson, de céphalopodes et d’invertébrés divers.

Phoque se mettant à l'eau. © Jerzy Strzelecki, GNU FDL Version 1.2
Phoque se mettant à l'eau. © Jerzy Strzelecki, GNU FDL Version 1.2

Menaces sur le phoque crabier

Il n’existe aucune menace sur le phoque crabier dont les effectifs sont estimés à plus de treize millions d’individus. De ce fait, il représente la population de mammifères la plus importante sur la planète, après l’Homme et le rat.

Photo d'un phoque crabier. © Samuel Blanc, CCA-SA 3.0 Unported license Photo d'un phoque crabier. © Samuel Blanc, CCA-SA 3.0 Unported license

Phoque crabier - 5 Photos


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires