Mots-clés |
  • zoologie,
  • serpent,
  • infrarouge

Fossette loréale

PDF

La fossette loréale ou fossette thermosensible est spécifique aux crotales, un genre de serpents. On désigne souvent les membres de cette famille comme « serpents à sonnette ». Située entre l’œil et la narine de chaque côté de la tête, la fossette loréale est un organe sensoriel creux sensible aux infrarouges

Un organe des crotales sensible aux infrarouges

L’organe sensoriel permet aux crotales de repérer leur proie. Une membrane thermosensible de 15 µm d’épaisseur et de 30 mm2 ferme la cavité creuse du reptile. Elle absorbe le rayonnement infrarouge qui pénètre dans la fossette. Ce rayonnement est thermique, il produit de la chaleur. Une simple augmentation de 0,003 °C suffit à activer les neurones d’un nerf précis, le nerf trijumeau. Toutefois, le mécanisme biophysique de la réponse thermique n’est pas connu.

En analysant le message thermique reçu sur chaque fossette loréale, le crotale peut localiser sa proie et estimer la distance à laquelle elle se trouve.

Crotalus est un genre de serpents désignés comme les serpents à sonnettele. On les appelle ainsi en raison du bruit qu'ils font en agitant leur queue, constituée d'écailles mal agencées. Grâce à ce subterfuge, ils peuvent effrayer ses proies. Crotalus est un serpent extrêmement venimeux. © Patrick Jean, muséum d'histoire naturelle de Nantes Crotalus est un genre de serpents désignés comme les serpents à sonnettele. On les appelle ainsi en raison du bruit qu'ils font en agitant leur queue, constituée d'écailles mal agencées. Grâce à ce subterfuge, ils peuvent effrayer ses proies. Crotalus est un serpent extrêmement venimeux. © Patrick Jean, muséum d'histoire naturelle de Nantes

Fossette loréale - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires