Mots-clés |
  • botanique,
  • médecine

Sauge sclarée

PDF

Également appelée « toute-bonne », la sauge sclarée est une espèce typiquement méditerranéenne. Elle se compose d’une tige anguleuse portant de grandes feuilles ridées et un épi terminal, pourvu de fleurs violette. Elle est particulièrement utilisée en phytothérapie.

Les fleurs de la sauge sclarée sont cueillies à la main, au fur et à mesure de leur épanouissement. Les feuilles pour leur part, sont récoltées en juin, avant la floraison et les sommités juste après. Toutes les parties de la plante sont séchées séparément, à 35 °C au maximum. Elles dégagent un parfum proche de la lavande. Quant à leur goût, il est plutôt amer.

La sauge sclarée, contre les troubles digestifs

En phytothérapie, la sauge sclarée est recommandée pour soulager les désordres gastriques, les crampes, les ballonnements ainsi que la diarrhée. Elle se consomme en infusion, à raison de trois tasses par jour. En usage externe, le vinaigre de sauge sclarée serait efficace sur les plaies ulcéreuses. Enfin, la plante entre dans la composition de vins aromatiques ou de cosmétiques tels que l’eau de Cologne, certains parfums ou des savonnettes.

Source : Plantes médicinales, Gründ

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourrez régulièrement à la phytothérapie.

La sauge sclarée renferme aussi des propriétés antibactériennes. © F. Le Driant/FloreAlpes.com La sauge sclarée renferme aussi des propriétés antibactériennes. © F. Le Driant/FloreAlpes.com


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires