Mots-clés |
  • botanique,
  • arbre,
  • forêt,
  • Menuiserie

Peuplier blanc

PDF

Souvent planté comme arbre d’alignement, le peuplier blanc se rencontre surtout, à l’état spontané, dans la vallée du Rhône, mais également plus au nord et jusque dans la vallée du Rhin. Son feuillage, que le moindre souffle fait chatoyer, présente un aspect très décoratif.

Appellations

Cette espèce (Populus alba) appartient à la famille des Salicacées. Dans certaines régions, on le surnomme « blanc de Hollande », « bouillard » ou « franc-picard.

Jeunes feuilles de peuplier blanc. © Daniel Fuchs, Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 Generic license
Jeunes feuilles de peuplier blanc. © Daniel Fuchs, Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 Generic license

Description botanique

Le peuplier blanc est un arbre qui peut atteindre 20 à 30 mètres de hauteur, avec une longévité pouvant s’étendre sur 300 ans. Son tronc est droit, parfois cannelé et blanc verdâtre avec un houppier ample et de grosses branches étalées blanches. Son écorce jeune est grisâtre, à grosses lenticelles losangiques, en devenant ensuite épaisse et crevassée, noirâtre à la base.

Chatons de peuplier blanc. © Robe Hille, domaine public
Chatons de peuplier blanc. © Robe Hille, domaine public

Ses feuilles caduques sont ovales, sinueuses ou lobées, dentées, blanches dessous et vert sombre dessus. Sa floraison intervient en mars-avril, en donnant des chatons denses et pendants, les mâles étant poilus gris et rouges et les femelles plus longs, grêles, glabres et vert pâle. Ses fruits sont des capsules à graines cotonneuses.

Origines

Cet arbre provient d’Europe centrale et méridionale, mais également de certaines parties de l’Asie.

Exigences culturales

Le peuplier blanc résiste à la sécheresse et au vent. Il s’adapte à tous les sols et résiste au froid jusqu'à -30°C. Il préfère croître en pleine lumière.

Utilisation

Le bois de cet arbre s’emploie en menuiserie courante, pour fabriquer des caisses et de la pâte à papier. C'est un combustible très médiocre, qui engendre peu de chaleur à la combustion et produit un charbon de piètre qualité. En médecine populaire, on utilisait autrefois ses feuilles et son écorce pour leurs qualités fébrifuges.

Auteur : Michel Caron

 

En savoir plus

Pour ajouter dans votre jardin des éléments en pierre, en béton ou en bois, suivez les conseils de Michel Caron aux Éditions Ouest France, n'hésitez pas à acheter le livre.



Peuplier blanc d'environ 200 ans. © Jakub,GNU Free Documentation License, version 1.2 Peuplier blanc d'environ 200 ans. © Jakub,GNU Free Documentation License, version 1.2

Peuplier blanc - 3 Photos


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires