Mots-clés |
  • botanique,
  • médecine,
  • jardin

Iris commun

PDF

L’iris commun est une plante herbacée dont la haute tige ramifiée et les grandes fleurs (violettes, blanches ou bleues) se reconnaissent dans les parcs et les jardins. Ses fruits sont des capsules. Originaire des pays méditerranéens, elle est utilisée depuis l’Antiquité pour ses propriétés diurétiques. Elle est aujourd’hui cultivée comme plante ornementale.

Le rhizome est récolté lorsque la plante est âgée de trois à quatre ans. Une fois lavé et débarrassé des parties vertes, il est pelé et séché. Durant ce processus, il prend une odeur de violette. Le rhizome devient alors friable et adopte une couleur jaune. L’iris contient une huile essentielle, de l’amidon, du mucilage et des tanins.

L’iris commun contre la toux

L’iris posséderait des vertus expectorantes. De quoi aider à lutter contre l’inflammation des voies respiratoires supérieures. Cette plante serait également reconnue pour ses pouvoirs diurétiques. La poudre de racine d’iris permettrait aussi de calmer les poussées dentaires des bébés. Enfin, depuis bien longtemps, l’industrie cosmétique a tiré parti de cette plante qui soulagerait les éruptions cutanées.

Source : Plantes médicinales, Gründ

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourrez régulièrement à la phytothérapie.

L'essence d'iris est couramment utilisée en parfumerie. © Phovoir L'essence d'iris est couramment utilisée en parfumerie. © Phovoir

Iris commun - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires