Mots-clés |
  • zoologie,
  • singe,
  • oiseaux

Pour parler, les humains ont-ils imité les oiseaux et les singes ?

Des linguistes du Massachusetts Institute of Technology suggèrent que les humains ont créé le langage en associant des sons de primates (pour le sens) et des sons émis par les oiseaux (pour l’expression). Mais difficile de savoir exactement ce qui s’est passé il y a 100.000 ans…

La création du langage reste un mystère de l’évolution d’Homo sapiens. © M. Garde, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0 La création du langage reste un mystère de l’évolution d’Homo sapiens. © M. Garde, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Pour parler, les humains ont-ils imité les oiseaux et les singes ? - 2 Photos

PDF

Certains animaux copient le langage humain, comme les perroquets. Et si l’inverse était vrai ? Dans un article paru dans Frontiers in Psychology, des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) émettent l'hypothèse que l’Homme a copié les autres primates mais aussi les oiseaux pour inventer le langage. La façon dont le langage humain est né reste un mystère de l’évolution d’Homo sapiens. Une théorie linguistique, appelée Merge (Fusion), explique comment les humains construisent des structures de langage en combinant deux items différents, ce qui distingue son langage des autres.

Ici, les auteurs décrivent dans leur hypothèse dite « intégrative » deux composantes du langage humain : une partie appelée « expressive » (E), liée à la structure des phrases, et une partie dite « lexicale » où se trouve la signification de la phrase (L). Par exemple, dans la phrase « est-ce que Sophie a mangé des fraises ? », la partie lexicale comprend les mots Sophie, manger et fraises. Les termes est-ce que et a indiquent qu’il s’agit d’une question sur un événement passé : c’est la partie expressive de la phrase. Or ces deux composantes E et L du langage humain existent dans la nature.

Le gibbon argenté de Java sait chanter, ce qui reste assez rare chez les primates.
Le gibbon argenté de Java sait chanter, ce qui reste assez rare chez les primates. © Lip Kee, flickr, cc by sa 2.0

L’Homme aurait copié les primates et les oiseaux

La partie E du langage se trouve dans le chant des oiseaux, par exemple dans les chants qui servent à la reproduction. Les oiseaux ont des profils types de chants mais pas de mots : ils posséderaient la syntaxe sans le sens. Cette composante E du langage exprime l’état interne du chanteur.

En parallèle, la partie L du langage existe dans les cris d’alarme des singes. La plupart des primates non humains ne chantent pas. Cependant, il existe une exception : le gibbon, de la famille des Hylobatidés, ou primates sans queue. Les gibbons chantent des chansons à la fois complexes et longues pour marquer leur territoire, attirer un partenaire ou renforcer des liens familiaux. Ceci rappelle le chant des oiseaux car ces chants expriment l’état intérieur du chanteur. Chez la plupart des espèces de gibbons, les chants du mâle varient sur des notes. Par exemple, dans l’espèce du gibbon argenté de Java, Hylobates moloch, 14 notes distinctes peuvent être assemblées dans des ordres différents.

Selon cette hypothèse intégrative, l’Homme, ce primate, aurait donc ajouté à ces éléments de langage la composante expressive du chant des oiseaux, s'inspirant déjà de la nature, en quelque sorte...


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires