Mots-clés |
  • Matière

Biographie de Benjamin Franklin

(1706-01-17 - 1790-04-17)

Physicien

PDF

Sa biographie

Principales découvertes

Il a à son actif de nombreuses découvertes, la plupart concernant l’électricité, à savoir l’existence de deux types d’électricité (positive et négative), la mise en évidence du « pouvoir des pointes » et l’invention du paratonnerre. Il dessina le contour du Gulf Stream le long des côtes américaines ; il inventa les lunettes à double foyer, il adapta un cathéter urinaire, mit au point un poêle à combustion fermée et construisit aussi un harmonica de verre.

Sa biographie

Benjamin Franklin naît le 17 janvier 1706 à Boston, l’avant-dernier enfant d’une famille nombreuse et très modeste (son père fabrique des chandelles et du savon). À l’âge de dix ans (1716), il devient apprenti imprimeur chez l’un de ses frères et s’enfuit à Philadelphie en 1723, à l’âge de 17 ans, pour exercer ce métier, d’abord comme employé puis comme patron de sa propre imprimerie à partir de 1729. Il devient également journaliste cette année-là en éditant la Pennsylvania Gazette, ainsi que L’almanach du Bonhomme Richard qu’il va publier pendant 25 ans et qui va établir sa notoriété.

Sa carrière politique débute en 1736 quand il devient secrétaire de l’Assemblée de Pennsylvanie. Parallèlement, il devient maître des postes en 1737, puis crée la première compagnie américaine de pompiers en 1738. Il s’adonne à la science principalement pendant la période 1743-1752. En 1748, il cesse d’être imprimeur et en 1749, il met en place l’Académie de Philadelphie qui deviendra l’université de Pennsylvanie en 1791. En 1751, il est élu membre de l’Assemblée de Pennsylvanie. En 1764, il devient à Londres l’agent des colonies (une sorte d’ambassadeur des provinces américaines auprès de la couronne d’Angleterre). Après diverses vexations que les autorités britanniques lui font subir, il rejoint le mouvement d’indépendance au début des années 1770. En octobre 1778, il devient le premier ambassadeur de ce mouvement à Paris, poste qu’il occupera jusqu’en 1785. À la fin de son séjour parisien, il signe le traité d’indépendance au nom des États-Unis d’Amérique. De retour à Philadelphie, il devient président de l’État de Pennsylvanie pendant la période 1785-1788, au cours de laquelle il participe à la rédaction de la constitution américaine. Il s’éteint à Philadelphie le 17 avril 1790. L’Assemblée constituante française marque cette nouvelle d’un deuil officiel de trois jours.

Biographie réalisée par Jean Audouze

Découvrir le livre aux éditions Dunod

Cliquez pour découvrir et acheter le livre
Cliquez pour découvrir et acheter le livre