Mots-clés |
  • Matière,
  • Incontournables,
  • réflexion,
  • oiseaux,
  • Moyen Âge
La couleur et ses mystères

Nous vivons dans un monde en couleurs : l'art, la mode, le marketing... La couleur, qui apparaît comme naturelle, est un enjeu économique (développement de matériaux et de produits) et s'accompagne de recherches importantes.

Page 9 / 16 - Les cochenilles, colorants animaux Sommaire
PDF
Claire König Enseignante Sciences Naturelles

Cet animal est un insecte hémiptère (Coccoidea). La cochenille provient de l'Amérique du sud tropicale et du Mexique. C'est un parasite sessile, qui vit sur des cactus, figuiers de Barbarie du genre Opuntia, des Andes désertiques. Elle se nourrit du cactus. Après l'invention de pigments et de teintures synthétiques, comme l'alizarine (fin du XIXe siècle), la production de teintures naturelles a diminué. Cependant la demande actuelle accrue a rendu l'élevage de l'insecte à nouveau rentable.

Cochenilles
Cochenilles

L'acide carminique est un éther rouge présent naturellement chez la cochenille. Cet insecte produit l'acide pour se protéger. L'acide carminique est l'agent colorant du carmin, nom générique (actuellement)  pour tous les rouges foncés.

Pigment de cochenille
Pigment de cochenille

1 - Ses synonymes en chimie industrielle :

Carmine
CI 75470
Cochenille
E120 et 124
Natural red 4

Ce colorant est actuellement très utilisé en alimentation, confiserie, pharmacie et produits de beauté à cause de l’interdiction de colorants de synthèse et la demande de produits plus  naturels.

Carminic acid : formule et couleur
Carminic acid : formule et couleur

La première production synthétique d'acide carminique par des chimistes date de 1991. Le cramoisi est aussi un pigment rouge foncé éclatant issu de la cochenille. Ils proviennent de la teinture obtenue des corps séchés de l'insecte nommé Coccus cacti. Par conséquent, le rouge cochenille est donc synonyme de cramoisi ou encore de carmin si l’on veut !

2 - Étymologie 

En Angleterre, crimson est daté de 1416, avec des formes antérieures : cremesin et crymysyn (français cramoisi). Adapté de cremesin, vieil espagnol, signifiant « du kermès », adapté lui-même du latin médiéval cremesinus pour kermesinus ou carmesinus, le pigment de cochenille Coccus ilicis. Carmin et cramoisi ont donc la même origine étymologique…

Cochenille l'animal
Cochenille l'animal

3 - Production

Il y a deux méthodes d'élevage :

  • traditionnelle : plantation de raquettes contaminées ou bien l'infection de cactus, suivis de la récolte manuelle ultérieure. 
  •  contrôlée : placement de petits paniers appelés nids zapotèques sur des cactus. La méthode aurait été utilisée traditionnellement pour l'élevage des cochenilles.

4 - Ennemis naturels

Plusieurs ennemis naturels dont les insectes paraissent être les principaux.

Raquette de cactus infectée
Raquette de cactus infectée

Le Pérou, premier fournisseur, assure 80 % de la production mondiale, dont 60 % sous forme d'insectes. Les insectes, cueillis à la main, sont séchés au soleil avant d'être vendus aux transformateurs à Lima. Les producteurs ne touchent que 10 % des revenus provenant de la cochenille. En 2005, environ 50 000 personnes assuraient la récolte et la transformation au Pérou. La poudre de carmin est produite par séchage de la précipitation d’un filtrat qui, lui, est obtenu en ébouillantant les femelles desséchées de l'insecte. Puis viennent lavage et au séchage du produit final.

L'Instituto de Investigación Tecnológica Industrial y de Normas Técnicas (ITINTEC) au Pérou, avec l'Université Simon Fraser cherchent à doubler ou tripler le rendement de l’extraction.

La couleur et ses mystères - 3 Photos

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires