Mots-clés |
  • chimie,
  • développement durable,
  • Incontournables,
  • Pollution
DeTox : les dangers des produits chimiques de notre quotidien

Une meilleure législation va être envisagée pour mettre fin à l'utilisation non-contrôlée des substances toxiques, pour surveiller les effets nocifs des produits chimiques, en prenant en compte la sensibilité des bébés et des jeunes enfants.

Page 4 / 9 - Produits chimiques, un lourd héritage Sommaire
PDF

Des PCB dans le saumon, de la dioxine dans la viande, des traces de contraceptifs dans l'eau potable, des déodorants qui pourraient augmenter le cancer du sein, des pesticides sur la pomme que notre médecin nous conseille de manger… Les médias nous inondent de messages sur les produits chimiques que nous avalons, buvons, respirons, touchons… et sur les conséquences qui en découlent.

Dans quelle mesure devons-nous nous inquiéter ? Quels sont les produits chimiques dangereux et pourquoi ? Les lois garantissent-elles que les produits les plus dangereux soient écartés ?

- Pas moins de 30.000 produits chimiques ont été répertoriés sur le marché européen.

Omniprésents…

Les produits chimiques sont une des plus importantes découvertes du 20e siècle. Ils font partie de notre vie quotidienne et se trouvent dans les objets qui nous entourent. Nous sommes à peine conscients de leur omniprésence.

Les substances chimiques font partie de notre vie courante. On les trouve dans les boîtes deconserve…© WWF Canon - John Daniels
Les substances chimiques font partie de notre vie courante. On les trouve dans les boîtes de
conserve…© WWF Canon - John Daniels

On les trouve dans les meubles, les ordinateurs, les vêtements, la peinture, les produits de nettoyage, les pesticides, les produits cosmétiques et même dans les
biberons…

La production de bon nombre de produits chimiques a apporté des avantages considérables à notre société, notamment dans le cadre de la santé publique. Ils ont rendu notre vie plus facile, nous les utilisons quotidiennement sans nous en rendre compte : faire nettoyer un pantalon au pressing, décorer sa maison grâce à un kit de bricolage, cuire sa viande dans une poêle anti-adhésive…

Les substances chimiques font partie de notre vie courante, dans les films plastiques. © WWF Canon - Andrew Kerr
Les substances chimiques font partie de notre vie courante, dans les films plastiques. © WWF Canon - Andrew Kerr

- Entre 1930 et 2000, la production mondiale annuelle de produits chimiques est passée de 1 million de tonnes à 400 millions de tonnes !

  • Passagers clandestins à travers le temps et l'espace

Les produits chimiques ne restent pas là où ils sont produits ou utilisés. À un moment de leur “vie”, ils se retrouvent dans notre environnement : air, terre et eau. L'eau et l'air peuvent les disperser sur de grandes distances et ils peuvent être absorbés par l'homme, les animaux et les plantes avec des conséquences néfastes. C'est ainsi que les produits chimiques ont conquis toute la planète et qu'ils ont pénétré dans le corps des hommes et des animaux partout dans le monde.

Les substances chimiques traversent d'énormes distances. Les retardateurs de flamme bromés utilisés dans nos télés et ordinateurs se retrouvent dans les animaux du Pôle Nord. © WWF Canon - John Daniels
Les substances chimiques traversent d'énormes distances. Les retardateurs de flamme bromés utilisés dans nos télés et ordinateurs se retrouvent dans les animaux du Pôle Nord. © WWF Canon - John Daniels

Plus un seul endroit au monde n'est épargné par ces insidieux envahisseurs. Même les animaux du pôle Nord accumulent, à haute concentration, les produits chimiques. Les courants marins et aériens transportent ces produits du Sud vers le pôle Nord.

Il n'existe pas un seul être vivant sur Terre – pas un seul ours au pôle Nord, pas une seule grenouille en Amérique du Sud, pas un seul bébé de par le monde – qui ne soit exposé à un cocktail de produitschimiques créés par l'Homme ! © WWF Canon - Sylvia Rubli
Il n'existe pas un seul être vivant sur Terre – pas un seul ours au pôle Nord, pas une seule grenouille en Amérique du Sud, pas un seul bébé de par le monde – qui ne soit exposé à un cocktail de produits
chimiques créés par l'Homme ! © WWF Canon - Sylvia Rubli

Cela explique pourquoi de tels produits se retrouvent dans des endroits où ils ne sont absolument pas utilisés. On a découvert chez les populations inuites et chez les ours polaires de grandes concentrations de PCB. La faune et la flore de nos mers sont également exposées à d'importantes quantités de produits chimiques, de l'algue microscopique à la plus grande des baleines. Les retardateurs de flamme bromés – qui sont utilisés pour ignifuger nos meubles et appareils hi-fi – se retrouvent, dans l'organisme des phoques et des cachalots.

Un enfant, dès sa naissance, porte déjà un très lourd héritage chimique.©  WWF Canon - James.W Tharsell
Un enfant, dès sa naissance, porte déjà un très lourd héritage chimique.© WWF Canon - James.W Tharsell

De plus, nous léguons un “cadeau empoisonné” aux générations futures, non seulement dans leur environnement, mais également dans leur corps.

Nos enfants naissent avec un lourd “héritage” chimique : déjà dans l'utérus puis par l'allaitement, les enfants reçoivent des produits chimiques de leur mère.

  • Ils sont et restent nocifs !

Qu'entend-on par produit nocif ? Ce sont des produits qui, à court ou long terme, mettent en danger la santé, les chances de survie, la reproduction ou le développement normal des êtres vivants. Les produits chimiques peuvent avoir des caractéristiques nocives différentes. Ils peuvent perturber le système hormonal, ils peuvent être (d'une manière plus ou moins importante) toxiques, cancérigènes, mutagènes… Certaines substances peuvent s'accumuler dans les être vivants et être persistantes.

Les effets nocifs de nombreuses substances ont déjà été démontrés. Un petit nombre seulement de produits très dangereux ont déjà été interdits, souvent après un long et âpre combat entre juristes, industries chimiques et organisations environnementales.

Entretemps, le mal est fait : des substances comme le DDT et les PCB ont pu libérer leur pouvoir dévastateur pendant de longues années et contaminer l'organisme humain, animal et le cœur des écosystèmes. Aujourd'hui, ils occasionnent toujours des dégâts malgré l'arrêt de leur fabrication.

Les biberons en plastique polycarbonate contiennent du bisphénol A. Certains scientifiques pensentque cette substance ne peut être libérée que dans certaines conditions extrêmes, pour d'autres le danger est bien réel. Pour un groupe aussi sensible que les nourrissons, il faut appliquer le principe de précaution. © WWF Canon - John Daniels
Les biberons en plastique polycarbonate contiennent du bisphénol A. Certains scientifiques pensent
que cette substance ne peut être libérée que dans certaines conditions extrêmes, pour d'autres le danger est bien réel. Pour un groupe aussi sensible que les nourrissons, il faut appliquer le principe de précaution. © WWF Canon - John Daniels

Nous insistons sur le fait que le lait maternel reste la nourriture la plus adaptée pour les nourrissons malgré la présence de divers produits chimiques qui s'y trouvent.

Le lait maternel contient des vitamines, des minéraux… qui sont favorables au système immunitaire des bébés. De plus, ceux-ci peuvent aussi être contaminés par les produits chimiques contenus dans le plastique des biberons.

DeTox : les dangers des produits chimiques de notre quotidien - 6 Photos

Sur le même sujet