Mots-clés |
  • physique

Fission nucléaire

PDF

La fission nucléaire est l'éclatement d'un noyau instable en deux noyaux plus légers et quelques particules élémentaires. Cet éclatement s'accompagne d'un dégagement de chaleur, c'est à dire d'énergie.

Le principe de la réaction en chaîne avec la fission d'un noyau d'uranium 235 absorbant un neutron. Le noyau fissionne en deux noyaux plus légers en donnant de deux à trois neutrons selon la nature des noyaux légers produits. © Université du Maine 
Le principe de la réaction en chaîne avec la fission d'un noyau d'uranium 235 absorbant un neutron. Le noyau fissionne en deux noyaux plus légers en donnant de deux à trois neutrons selon la nature des noyaux légers produits. © Université du Maine 

La fission spontanée existe mais elle est très rare. Le seul élément naturellement fissile est l'uranium 235. Sous l'impact d'un neutron, le noyau se trouve déséquilibré et se transforme en deux noyaux plus légers mais toujours instables appelés produits de fission. Au moment du choc avec le neutron, ces produits de fission sont éjectés à grande vitesse. Les noyaux issus de fission sont dans la plupart des cas radioactifs mais leur période est assez courte.

La fission dégage une énergie gigantesque. 1 gramme d'uranium 235 libère ainsi autant d'énergie que la combustion de plusieurs tonnes de charbon. Les neutrons libérés par la fission ont une très grande énergie. Si on parvient à les ralentir convenablement, ils peuvent induire de nouvelles fissions et la réaction continue et s'accélère. Dans les réacteurs nucléaires, la réaction s'auto-entretient. Mais, si on laisse augmenter le nombre de neutrons présents, la réaction peut devenir explosive, c'est le cas de la bombe atomique (bombe A).

Fission nucléaire - 1 Photo


connexes

Vos réactions

Chargement des commentaires