Mots-clés |
  • Maison
Humidité de la maison : lutter contre les remontées capillaires

L'humidité dans la maison peut rendre insalubre l'habitation. Il est important de connaître les causes des remontées capillaires et les moyens de lutter contre cette humidité ascensionnelle.

Page 3 / 10 - Le diagnostic humidité, préalable à toute intervention Sommaire
PDF

Les effets visuels des remontées de sol peuvent se confondre avec d’autres problèmes d’humidité. Seule une expertise objective est en mesure d’identifier le mal à sa source et de préconiser les moyens d’action appropriés.


L’humidimètre est utilisé dans le diagnostic humidité. Il permet d’effectuer des mesures résistives (par conductimétrie) ou capacitives (par radiofréquence). Les données sont immédiatement disponibles sans avoir à prélever d’échantillons. © Technichem

Comment se déroule le diagnostic humidité ?

Le diagnostic se déroule en plusieurs phases. L’expertise débute par le constat des dégâts apparents. Un professionnel consciencieux inspecte la maison de la cave au grenier. Les signes d’humidité ont de multiples causes qui parfois se cumulent :

  • condensation (première cause d’humidité dans l’habitat) ;
  • infiltrations en toiture ou par des fissures ;
  • ruissellements ou rejaillissements sur les murs extérieurs ;
  • rupture de canalisation sous pression…

En procédant par élimination, l’origine des symptômes se précise peu à peu. Différentes mesures sont faites pour affiner le diagnostic :

  • évaluation du taux d’humidité dans les matériaux de structure ;
  • détection et concentration de sels minéraux (nitrates, sulfates) ;
  • mesure de la charge électrique présente dans les murs…

Lorsque c’est possible, des prélèvements sont effectués pour être analysés. L’utilisation d’un laboratoire mobile est chose courante.

L’expert interprète les résultats obtenus, commente les risques pour la construction et les habitants. Les traces d’humidité proviennent parfois d’un simple effet de mèche, dont les signes sont trompeurs mais les conséquences beaucoup moins graves. Ce phénomène intermittent ne se produit qu’en surface. Il n’y a pas de dépôts de sels et les dégâts, minimes, sont surtout d’ordre esthétique.

Dans le cas de remontées capillaires, la localisation des causes est une étape cruciale. La recherche passe par une étude détaillée de la structure de la maison et de ses soubassements, la collecte de renseignements sur des travaux antérieurs. Elle prend en compte l’influence de l’environnement (architectural, végétal…), l’exposition par rapport au soleil et la nature du terrain.

Le rapport des relevés du diagnostic humidité

À l’issue du diagnostic, un rapport complet est remis au client. Le document doit comporter le détail des relevés et mesures effectués, ainsi qu’une préconisation de traitement. Selon le contexte, des procédés complémentaires peuvent être nécessaires. Les plus lourds représentent un chantier d’envergure impliquant la mise à nu des fondations. Sans préjuger du sérieux des professionnels de l’étanchéité, il semble préférable que le diagnostic ne soit pas subordonné à l’offre de traitement. Le recours à une entreprise assermentée, spécialisée dans l’expertise technique des bâtiments, offre les meilleures garanties d’indépendance. 

Humidité de la maison : lutter contre les remontées capillaires - 1 Photo

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires