Mots-clés |
  • Maison

Quiz : étanchéité à l'air de votre logement, le vocabulaire

Dans le cadre d'un mois spécial dédié à l'étanchéité à l'air, Futura-Maison vous propose de participer à un quiz afin de tester vos connaissances... Premier épisode, le vocabulaire technique.

Faisant suite au Grenelle de l'environnement, la RT 2012 a pour but de généraliser les bâtiments basse consommation. © DR Faisant suite au Grenelle de l'environnement, la RT 2012 a pour but de généraliser les bâtiments basse consommation. © DR

Quiz : étanchéité à l'air de votre logement, le vocabulaire - 2 Photos

PDF

Une fois le quiz effectué, rendez-vous en bas de page pour plus d'explications.

Vous ne savez pas ce qu’est un pare-vapeur hygrorégulant ? Étanchéité à l’air, transferts de vapeur d’eau, ponts thermiques… autant de notions à connaître pour une isolation thermique globale performante ! Vous pensez qu’en traitant l’étanchéité à l’air vous n’avez pas besoin de traiter les ponts thermiques ? Vous croyez qu’une membrane d’étanchéité à l’air vous permettra de réguler la vapeur d’eau dans les parois ? Vous êtes confus quant aux solutions à choisir et à leur application ? Ce quiz est pour vous ! 


Venez découvrir sur Futura-Sciences un site dédié à la problématique de l'étanchéité à l'air. Dossier, forum, vidéos... N'hésitez pas à poser vos questions.

À chaque mal son remède. Pour choisir les bonnes solutions selon les problèmes rencontrés, il vous faut savoir quelles sont les applications de chacune d’entre elles. Dans ce quiz, vous apprendrez également à quoi sert un écran de sous-toiture et si une membrane d’étanchéité à l’air peut remplacer un pare-vapeur.

------------

1. Le frein-vapeur n’existe pas dans les textes réglementaires (DTU, règles de l’art, Avis Techniques). Seul le pare-vapeur existe avec une résistance à la diffusion de vapeur d’eau (Sd) qui peut varier selon l’application, le type et la nature des parois. 

2. Les ponts thermiques sont liés à des défauts de conception (ponts thermiques structurels linéiques ou ponctuels) ou de réalisation de l’enveloppe isolante (manque d’isolation ou défaut de qualité de la mise en œuvre du manteau isolant). De ce dernier point de vue,  toute fuite d’air parasite dans l’enveloppe peut néanmoins constituer un pont thermique par les déperditions thermiques qu’elle engendre.

3. Attention à ne pas confondre l’étanchéité à l’air de la paroi et son comportement à la vapeur d’eau. Toute paroi qui laisse passer l’air est source de déperditions thermiques. Mais une paroi peut être étanche à l’air tout en étant perméable à la vapeur d’eau : la résistance à la diffusion de vapeur d’eau des matériaux qui la composent est alors décroissante depuis l’intérieur du bâti vers l’extérieur.

4. Un écran de sous-toiture n’a pas les mêmes fonctions qu’une membrane d’étanchéité à l’air. Il ne dispense donc pas de mettre en œuvre une membrane d’étanchéité à l’air du côté chauffé des parois, conformément aux exigences du CPT 3560.

5. Effectivement, la Haute Perméabilité à la Vapeur d’eau d’un écran permet l’évacuation de la vapeur d’eau vers l’extérieur. Associé à un pare-vapeur posé côté chauffé des rampants (conformément aux DTU Couverture-série 40), il permet de limiter le risque de condensation dans les parois.

6. Une membrane simple d’étanchéité à l’air n’est pas un pare-vapeur. Seule une membrane possédant aussi des caractéristiques pare-vapeur peut limiter les transferts de vapeur d’eau dans les parois.

7. Un pare-vapeur hygroregulant, grâce à sa constitution et ses propriétés, permet à la fois d’être étanche à l’air et de faire office de pare-vapeur. En hiver, il empêche la vapeur d’eau de passer dans les parois limitant ainsi les risques de condensation. L’été, il adapte sa structure moléculaire pour permettre l’évacuation  de la vapeur d’eau. Ces membranes sont des produits sous Avis Techniques et leur mise en œuvre doit donc être réalisée conformément aux prescriptions de pose décrites dans ces Avis Techniques. 

8. Le test d’infiltrométrie (ou test d’étanchéité à l’air) permet de mesurer la perméabilité à l'air du bâtiment et de vérifier la qualité d'exécution de l’ouvrage.

9. Même si le principe de continuité thermique associée à une bonne étanchéité à l’air est respecté et le système de ventilation également étendu aux combles aménagés, les DTU Couverture (série 40) exigent la mise en œuvre d’un pare vapeur sous l’isolant (Sd ≥ 18 m* ou PV sous Avis Technique validant son usage pour cette application). (*) locaux de faible et moyenne hygrométrie, hors climat de montagne

10. Les ponts thermiques sont liés à des défauts de conception (ponts thermiques structurels, linéiques ou ponctuels) ou de réalisation de l’enveloppe isolante (manque d’isolation ou défaut de qualité de la mise en œuvre du manteau isolant). Le traitement des ponts thermiques doit donc être intégré dès la conception du bâti en mettant en œuvre des systèmes adaptés (ITI continue avec ajout de rupteurs thermiques, planelles, etc.), ITE avec isolation des pourtours d’ouvertures et des balcons, maçonnerie performance à isolation répartie (de type « monomur » de terre cuite ou béton cellulaire, etc.).

11. Pour limiter les transferts d’humidité dans les parois, il faut poser un pare-vapeur (peut aussi assurer la fonction d’étanchéité à l’air de la paroi) ou une membrane d’étanchéité à l’air possédant des caractéristiques pare-vapeur.

12. Une étanchéité à l'air efficace couplée à une ventilation performante permet d'assurer une qualité d'air intérieur optimale pour un habitat sain. Pour l’hygiène de l’air intérieur et le confort des occupants, tout logement doit prévoir un système de renouvellement sanitaire de l’air intérieur.

Pour en savoir plus, parcourez notre dossier complet sur la Règlementation thermique 2012 ou RT2012.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires