Mots-clés |
  • Maison

Les détecteurs de fumée obligatoires en mars 2015, n’attendez pas !

Pour prévenir les risques d'incendie chez les particuliers, tout logement devra être équipé de détecteurs de fumée, le plus tard au 8 mars 2015. Mais les Français ne sont pour l'instant que 10 % à en avoir dans leur habitation.

Vous avez jusqu'au 8 mars 2015 pour vous renseigner et installer des détecteurs de fumée dans votre logement. © Jim Barber/Shutterstock.com Vous avez jusqu'au 8 mars 2015 pour vous renseigner et installer des détecteurs de fumée dans votre logement. © Jim Barber/Shutterstock.com

Les détecteurs de fumée obligatoires en mars 2015, n’attendez pas ! - 2 Photos

PDF

D'ici au 8 mars 2015, tous les logements devront être équipés de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée. Or, à la suite d'un colloque organisé sur la sécurité incendie dans les habitations à Paris, les professionnels présents ont tous été d'accord : les Français restent très insuffisamment préparés à cette obligation.

Dix pour cent environ. C'est le taux insuffisant d'équipement des ménages en détecteurs de fumée. Pourtant, les incendies dans les logements sont à l'origine de près de 800 décès et de 10.000 blessés chaque année.

En outre, depuis la loi du 8 mars 2010, la présence de détecteurs de fumée a été rendue obligatoire dans les habitations. Pour préparer progressivement les Français à cette réglementation, une période de transition avait été prévue jusqu'au 8 mars 2015, date à laquelle il ne sera plus possible d'y déroger.

Pour prévenir au mieux les risques d'incendies, chaque logement devra être équipé de détecteurs de fumée. © The National Guard-Fotopedia CC by 2.0
Pour prévenir au mieux les risques d'incendies, chaque logement devra être équipé de détecteurs de fumée. © The National Guard-Fotopedia CC by 2.0

Trop peu de Français possèdent des détecteurs de fumée

Ce constat soulignant ce manque de préparation par les ménages à l'obligation d'équipement a été dressé par de nombreux professionnels : acheteurs de la distribution, représentants des pouvoirs publics, associations de consommateurs ou encore fabricants et distributeurs de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF). Ils étaient réunis à l'occasion d'un colloque organisé le 16 octobre dernier à la maison de la Recherche à Paris par la Fédération française du matériel d'incendie (FFMI), le Groupement professionnel de la sécurité incendie domestique (GIFSID), et l'Afnor Certification et Calyxis.

Selon ces derniers, ce faible taux d'équipement en détecteurs de fumée reste dû à une absence de campagne nationale d'information, toujours attendue et indispensable pour améliorer la sécurité incendie dans les logements.


A voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires

Le TOP des actus